Affrontements à Malanville : Le bilan passe à 7 morts, les précisions d’un conseiller local

1er juin 2020

On en sait un peu plus sur les affrontements survenus à Goungoun dans la commune de Malanville samedi dernier. Invité sur Fraternité Fm, Ibrahim Tourou, un conseiller local de ladite localité a apporté des précisions. « Nous sommes à un bilan global de 7 personnes tuées, dont 4 dans le rang des peuls », a-t-il précisé.
Tout serait parti d’une mésentente entre les peuhls et un jeune agriculteur. « Le 30 mai dernier, il y a un jeune homme ressortissant de Goungoun qui est allé dans son champ. Pendant qu’il faisait le nettoyage, il y a des peuhls qui cherchaient des feuilles sur un arbre à qui il a demandé de ne pas salir l’endroit qu’il a mis au propre. C’est ainsi qu’un des peuhls a pris son coupe-coupe pour charcuter le jeune. Un deuxième est revenu pour le bastonner. Ils ont pris la fuite. Le blessé a été emmené au centre de santé de Goungoun, mais il a rendu l’âme après. Toute la population de Goungoun s’est alors levée », témoigne le conseiller local.

Le bilan faisait état de 4 morts. Mais selon le conseiller local, il s’est alourdi avec la découverte de nouveaux corps. « On a pu maîtriser la situation. Il y a certains corps qui n’avaient pas pu être identifiés dans la brousse. C’est après que nous sommes allés sur les lieux pour retrouver d’autres », a dit Ibrahim Tourou à Fraternité Fm. La recrudescence des affrontements suscite des réflexions poussées et des actions fortes pour que règnent la quiétude et une symbiose entre agriculteurs et éleveurs.





Dans la même rubrique