Affrontements entre policiers et populations à Sinendé : -Le Gl Hounonkpè appelle au calme

La rédaction 11 avril 2018

Deux (02) gendarmes et deux (02) policiers dont le commissaire de Fô-Bouko blessés le lundi 9 avril dernier dans la commune de Sinendé. Tel est le bilan des affrontements entre ces forces de sécurité publique et les populations. A l’origine de ces actes de violence, l’arrestation d’un producteur de Fô-Bouré qui n’a pas cru devoir répondre à une convocation pour coups et blessures sur un jeune bouvier dans son champ. A en croire le chef d’arrondissement de Fô-Bouré, Sika Orou Emmanuel, après l’interpellation du producteur, les populations de Fô-Bouko, très remontées, ont commencé à bastonner tous les peuls de la localité et en ont blessé deux (02). C’est alors que certains peuls sont allés au commissariat pour demander secours. Pour un retour au calme, le CA Sika Orou Emmanuel, le commissaire et son adjoint ainsi que deux (02) autres éléments se sont rendus dans la localité. Mais les populations furieuses s’en sont prises à eux, à coups de gourdins. Molestés et blessés, les éléments ont dû prendre leurs jambes à leur cou, abandonnant véhicule et armes. Ils vont ensuite recevoir les premiers soins au centre de santé de Fô-Bouré.
Entre temps, alerté, le maire de Sinendé, Akibou Yaya s’est rendu sur les lieux. Ceci avec ses collaborateurs, le commissaire de Sinendé et quelques éléments pour calmer la situation avec des messages d’apaisement pour une cohabitation pacifique entre éleveurs et producteurs. A l’issue de cette sensibilisation, les populations ont retourné les armes saisies et le véhicule abandonné.
Richard AKOTCHAYE





Dans la même rubrique