Agence d’assistance à la sécurité de proximité (ASP) du Sénégal : Un modèle en Afrique

Moïse DOSSOUMOU 13 décembre 2022

Créée en aout 2013 par le président Macky Sall, l’Agence d’assistance à la sécurité de proximité (ASP) est une structure novatrice. Depuis sa création, elle met en œuvre la politique sécuritaire de proximité du Sénégal bâtie autour de la prévention et du partenariat actif entre l’Etat, les collectivités locales et les acteurs de la vie sociale, selon son directeur général Mamadou Salif Sow.


C’est une expérience inédite qui fait son petit bonhomme de chemin. En recrutant 13 mille jeunes volontaires depuis sa création, l’ASP participe à l’élaboration et à la mise en œuvre, en rapport avec les différents acteurs, du plan national de prévention et de lutte contre la délinquance ; de la mise en place des contrats locaux de sécurité en relation avec les comités départementaux de prévention et de lutte contre la délinquance.
Partenaire de la Conférence internationale sur les enjeux de la sécurité de proximité en Afrique de l’Ouest et du Centre, le directeur général de l’ASP a indiqué que la rencontre de Dakar entre en droite ligne de la vulgarisation des principes qui fondent l’engagement des nouveaux types de volontaires dans la promotion de la sécurité citoyenne et communautaire.
Il espère que les travaux issus de cette rencontre seront capitalisés par les participants pour une meilleure prise en charge de la sécurité préventive au bénéfice des populations, avant d’inviter les participants à réfléchir sur des stratégies résilientes profitables à la sécurité humaine afin de trouver un chemin éclairé qui conduira à l’atteinte des objectifs fixés. « Nous sommes aujourd’hui à la croisée des chemins. Nous voyons encore l’instabilité dans des pays de la sous-région (…). Avec l’organisation de cette conférence internationale sur la sécurité de proximité, nous ne pouvons que nous féliciter de cette initiative déclenchée par mon prédécesseur Biram Faye », a-t-il indiqué à l’assistance.
« Les travaux nous permettront d’échanger sur une question centrale. Nous sommes guettés par le terrorisme, le grand banditisme, la violence. Réfléchir sur ces questions nous permettra d’avoir un guide afin d’apporter de réponses précises », a mentionné le directeur général de l’ASP.
Avec le soutien de la Fondation Konrad Adenauer Stiftung, grâce à un partenariat noué en 2019, Mamadou Salif Sow se dit convaincu que son agence pourra atteindre les objectifs qui lui sont assignés. « Nous voyons tout ce qui se passe dans la sous-région. Aujourd’hui, l’Afrique de l’Ouest doit encore une fois mettre l’accent sur les questions de sécurité de proximité », a-t-il recommandé.





Dans la même rubrique