Amélioration du climat des affaires : De grandes avancées en matière foncière

Arnaud DOUMANHOUN 7 mai 2021

Garantir la sécurité foncière. C’est l’une des préoccupations au cœur des efforts consentis par le Bénin en vue de l’amélioration de son climat des affaires. A juste titre, à Novotel hôtel hier, opérateurs économiques et professionnels du foncier ont été mobilisés autour de la thématique : « Réformes relatives à la gestion foncière au Bénin : que faut-il savoir ? ». Victorin Kougblénou, Directeur de l’Agence nationale du domaine et du foncier (Andf) était l’orateur principal au cours de ces échanges à la soirée Afterwork organisée par le ministère de l’économie et des finances. « L’un des objectifs phares est d’arriver à la dématérialisation complète et nous sommes dans le processus actuellement au travers de l’informatisation de la gestion foncière et domaniale avec les outils performants et modernes dans notre pays », a-t-il déclaré. Au titre des reformes on retient notamment la numérisation du registre foncier du Bénin, la mise en place de la plateforme E-notaire qui permet de faire les opérations de transfert de propriété en trois jours ouvrés suivant trois étapes à savoir : états descriptifs en ligne, soumission du dossier en ligne et paiement en ligne ; retrait du dossier à l’Andf trois jours ouvrés après. L’usager peut aussi disposer des statistiques de transfert de propriété en ligne : www.andf.bj.
Le Directeur Victorin Kougblénou relève également la transparence dans la nomenclature des coûts et délais des prestations de l’Andf, la gratuité de l’enregistrement des actes de propriété de valeur inférieure à 50 millions pour les sociétés commerciales, la mise en place de commission indépendante de gestion des plaintes relatives au transfert de propriété ainsi que la mise en ligne du cadastre national sur http://cadastre.bj avec plusieurs fonctionnalités au profit des usagers. Grâce à la plateforme e-terre, qui a rendu possible la numérisation du registre foncier du Bénin, plus d’un million sept cent quatre-vingt-quinze mille parcelles ont été numérisées au cadastre national.
« Le Bénin s’est résolument engagé sur la voie de la modernisation de l’administration foncière. Avec la détermination du gouvernement à doter le Bénin d’un outil moderne, nous sommes prêts », a assuré le Directeur général de l’Andf, Victorin Kougblénou.





Dans la même rubrique