Aménagement de la Zone Industrielle à Glo-Djigbé (GDIZ) : Le Gouvernement fait un constat de l'état d'avancement des travaux

10 février 2022

Le suivi régulier des chantiers afin de s’assurer de leur bonne exécution est au cœur de la politique du Gouvernement du Président Patrice TALON. S’inscrivant dans cette dynamique, le Ministre d’État chargé du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale, Abdoulaye BIO TCHANÉ a de nouveau effectué une visite de la Zone Économique Spéciale à Glo-Djigbé (GDIZ) ce mardi 8 février 2022. Il était accompagné des responsables de l’APIEx et de la SIPI-BENIN SA.

Cette énième visite du Ministre d’État, fait suite à celle du 25 novembre 2021. La visite a débuté par une séance de travail au cours de laquelle il a été présenté au Ministre d’État, l’état d’avancement des travaux de la GDIZ et les investisseurs en cours d’installation dans la zone.
En ce qui concerne l’état d’avancement des travaux, il faut retenir que : « nous sommes aujourd’hui à un niveau d’avancement de 85% des travaux » a fait savoir le Directeur Général de la SIPI-Benin SA, Monsieur Létondji BEHETON.

D’après les propos du Directeur Général de l’APIEx, Monsieur Laurent GANGBES, à ce jour, 24 entreprises ont déjà signé avec la Société d’Investissement et de Promotion de l’Industrie (SIPI-BENIN SA) leurs contrats de réservation des parcelles au sein de la GDIZ.

Le Ministre d’État a poursuivi son périple par une visite guidée des sites de construction de la caserne des Sapeurs-pompiers, de la sous-station électrique de répartition et de la fibre optique. À ce niveau, un bilan positif a été fait sur le niveau d’évolution des différents chantiers. La caserne des Sapeurs-pompiers pratiquement achevée, la fibre optique également et la sous-tension électrique qui sera "opérationnelle d’ici la fin du mois de février 2022" a fait savoir Monsieur Martial BATCHO, Ingénieur en chef électricité.

Dans son interview accordée aux médias à la fin de sa visite, le Ministre d’État a fait observer que l’objectif de cette descente est "d’apprécier le niveau d’avancement des travaux". Et vu l’état d’avancement de ces derniers, Abdoulaye BIO TCHANÉ s’est dit très heureux. " J’ai pu constater une évolution positive des chantiers. Les voies d’accès aussi pratiquement achevées. C’est un heureux constat qui prouve que la zone progresse".
La Zone économique va générer des milliers d’emplois. Le Ministre d’État a révélé que, pour la première phase de recrutement lancée, ce sont des milliers de souscriptions qui ont été enregistrées. Ce qui donne le signal du caractère attractif que revêt cette zone qui se veut la zone économique la plus importante de l’Afrique de l’Ouest.





Dans la même rubrique