Annulation du concours des élèves-inspecteurs : Kakpo Mahougnon apporte des clarifications

La rédaction 3 octobre 2019

Le ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, Kakpo Mahougnon a apporté des précisions sur les raisons qui expliquent l’annulation du concours des élèves-inspecteurs dans ledit sous-secteur. C’était hier au cours d’une conférence de presse au ministère de l’enseignement secondaire à Cotonou.

« Pas de fuite d’épreuves, ni de difficultés au niveau de la délibération. Mais nous avons constaté qu’il y a eu conflits d’intérêt surtout au niveau de la discipline philosophie concernant le président contrôleur et un candidat ». Telles sont les raisons qui sous-tendent l’annulation du concours des élèves-inspecteurs de l’enseignement secondaire qui s’est déroulé le 10 août dernier. A la faveur d’une conférence de presse hier au siège du ministère de l’enseignement secondaire, le ministre Kakpo Mahougnon a exposé les faits. Selon lui, tout est parti d’une plainte écrite dénonçant une tentative de fraude en philosophie. Après avoir corrigé à nouveau les copies, le candidat ne méritait pas la moyenne à lui attribuée. Etant donné que cette situation pourrait se passer dans les autres disciplines d’une part, et d’autre part pour rester dans la dynamique de l’organisation des concours crédibles, le gouvernement a décidé de procéder à l’annulation dudit concours. Les candidats sont donc conviés à une nouvelle évaluation qui se déroulera le samedi 5 octobre prochain. « Après les vérifications nécessaires, le dossier sera confié aux instances compétentes pour que les supposés mis en cause puissent répondre de leurs actes », a martelé le ministre. Toutefois, des dispositions sont prises au niveau des organisateurs à l’encontre de tous ceux qui continuent à exercer des pressions ou moyens frauduleux.
Christian ATCHADE (Coll.)





Dans la même rubrique