Après sa tournée au Bénin : Angélique Kidjo séduite par l’engagement des filles et des jeunes

Patrice SOKEGBE 20 décembre 2022


« Ce qui m’a donné de la force, c’est l’engagement des jeunes à s’attaquer à tous les problèmes qui sont au cœur de notre mission en tant qu’Unicef ». Tels sont les mots de la Diva internationale et Ambassadrice de l’Unicef Angélique Kidjo à la faveur d’une conférence de presse ce lundi 19 décembre 2022 au siège de l’Unicef Bénin. Après une visite sur sa terre natale, notamment au Nord-Bénin, dans le cadre de ses 20 ans de service avec Unicef, la vedette planétaire s’est dite sidérée par le constat fait sur le terrain. « J’ai rencontré une jeune fille qui n’a que 16 ans, qui s’exprime si bien et qui est déterminée à promouvoir la cohésion sociale. Elle veut que sa communauté vive en paix. Et pour cela, elle réunit ses camarades chaque semaine pour leur fournir des informations fiables sur la façon dont ils peuvent demander de l’aide, en brisant des tabous autour de questions qui ne sont pas abordées à l’école ou à la maison, et en les encourageant à faire campagne contre le mariage des enfants, les grossesses précoces, l’abus de l’alcool et le harcèlement sexuel à l’école comme ailleurs. C’est la jeunesse que je souhaite voir dans tous les pays d’Afrique où je me rends », a-t-elle laissé entendre. Selon elle, au Bénin, 3 filles sur 10 sont mariées avant l’âge de 18 ans. Kidjo a rencontré des adolescentes qui ont fui des mariages forcés et ont été réintégrées dans leurs communautés grâce à des opportunités de formation professionnelle et des activités génératrices de revenus, comme la couture, la cuisine ainsi que la soudure et la maçonnerie.
Ensuite, la chanteuse aux 5 Grammy Awards Kidjo a visité un centre de nutrition à Tanguiéta pour voir comment les agents de santé et les mères utilisent des ingrédients locaux pour préparer une alimentation nutritive afin de traiter les enfants souffrant de malnutrition, et comment la distribution par l’UNICEF d’aliments thérapeutiques prêts à l’emploi (RUTF) une pâte à base d’arachide riche en protéines, contribue à sauver la vie de ces enfants. Au Bénin, un enfant de moins de cinq ans sur trois souffre de malnutrition chronique. Elle a également rencontré des enseignants, des infirmières, des agents de santé et des travailleurs sociaux qui sont en première ligne pour permettre aux enfants et à leurs familles d’avoir accès aux services essentiels, mais également des adolescentes, des enfants et des jeunes qui se sont engagés pour un changement positif dans leurs communautés.
Défenseuse infatigable des droits de l’enfant, Angélique Kidjo a voyagé dans le monde entier pour soutenir les programmes de l’Unicef. En 2017, elle s’est associée à sept grands artistes béninois pour produire une chanson appelant à l’élimination du mariage des enfants, et elle a réenregistré la "chanson la plus joyeuse du monde", "Pata Pata" de Makeba, pour sensibiliser à la prévention contre la Covid-19. C’était sa première mission avec l’Unicef depuis cette pandémie. Pour sa part, la représentante de l’Unicef-Bénin Djanabou Mahondé a témoigné sa reconnaissance à la Diva pour son esprit de sacrifice et son engagement quotidien pour la protection des droits de l’enfant dans le monde en général et au Bénin particulier.





Dans la même rubrique