Après un mois de travaux d’assainissement : A Dantokpa, les berges lagunaires se révèlent

Fulbert ADJIMEHOSSOU 26 février 2020

Qui l’eût cru ? En un mois, la berge lagunaire du côté de Dantokpa a été transfigurée. Le champ de ruines que donnaient ces lieux, autrement très pollués est du passé. Sur place, ce mardi, la vue du site depuis Missèbo à Hindé donne envie d’une aventure pédestre. Même les usagers avouent être séduits. « Au début, quand les casses avaient commencé, on n’était pas convaincus. On se disait que le Gouvernement veut nous déguerpir pour rien. Mais après l’enlèvement des déchets et le reprofilage, la réalité est là. Tout a changé et moi je voudrais féliciter le Président Talon pour cela », confie Adjahaton, une vendeuse de poissons frais retrouvée sur le quai en face des Sapeurs-Pompiers.
A ce niveau, la berge est plus accessible pour les centaines de passagers que déversent presque toutes les heures les conducteurs de barques. Ces acteurs qui avaient d’ailleurs l’habitude de tenir leurs activités dans un environnement véritablement insalubre se réjouissent de pouvoir moins s’exposer aux risques sanitaires. « Avant, on ne peut pas respirer sur la berge. Mais nous étions obligés de rester pour chercher la pitance. On tombait malade fréquemment. Vous-même vous voyez que les travaux faits ne peuvent constituer pour nous que de soulagement », note Germain, un conducteur de barque.
Après la douleur, c’est donc le soulagement. La « berge noire » devenue jaune est l’objet de toutes les attentions. Aussi, la mise à nue, après les travaux, des canalisations issues du marché pour la lagune est une assurance pour certains que la prochaine saison des pluies sera moins éprouvante. « Moi je n’ai jamais su d’ailleurs qu’il y avait des canalisations là. Tout cet espace que vous voyez était des tas d’immondices », avoue une vendeuse de beignets.
De ça, de là, les regards sont tournés vers ce que deviendra la berge lagunaire les prochains mois. Ici, les usagers n’ont pour le moment aucune idée. Leur souhait est que la propreté des lieux soit maintenue pour toujours. Cependant, la berge pourrait être reboisée très prochainement, apprend-on de sources concordantes. Ainsi, de son aspect jaune, on pourrait passer au vert, avec un air agréable, en attendant d’autres travaux.





Dans la même rubrique