Assainissement dans le Grand Nokoué : La gratuité de la précollecte des déchets effective pour 12 mois

Fulbert ADJIMEHOSSOU 25 août 2020

Jusqu’à ce qu’une nouvelle tarification ne soit mise en œuvre, le service de ramassage des déchets auprès des ménages est gratuit. C’est la bonne nouvelle donnée aux médias ce lundi par lValery Lawson, Directeur Général de la Société de gestion des déchets et de la salubrité du Grand Nokoué (Sgds-Gn) qui annonce une révolution dans le secteur où le territoire est organisé en 69 zones dont 20 à Cotonou, 28 à Abomey-Calavi, 9 à Porto-Novo, 5 à Ouidah, et 7 à Semè-Podji. « Le Gouvernement a décidé que tous les ménages vivant dans les 69 zones bénéficient systématiquement du service de ramassage des déchets. Il n’y a plus d’abonnement. Pendant les 12 premiers mois, le service est gratuit. Nous allons mettre une nouvelle tarification », a-t-il martelé.
En réalité, le secteur de la pré-collecte était assuré par 241 ONG qui, selon les responsables de la Sgds-Gn, étaient mal organisées pour collecter les 450.000 tonnes de déchets produits dans le Grand Nokoué par an. Selon une étude réalisée par le Pugemu en 2012, seulement 10% des ménages évacuent leurs déchets via les points de regroupements. Les autres, en majorité finissent dans les zones humides, le long des clôtures, et les dépotoirs sauvages. Avec les réformes, une nouvelle dynamique se met en place aussi bien pour la pré-collecte, l’enlèvement, le Tri et la valorisation puis l’enfouissement. Dans les quartiers où la voirie est disponible, le ramassage est effectué par des camions. Le service dans les autres quartiers est assuré par des PME recrutées à cet effet. « Déjà nous avons noté 400 tonnes de déchets collectés par jour alors que nous sommes à 20% de notre dispositif. La collecte sera systématique pour tous les ménages, même dans les zones d’accès difficiles. Tous les déchets seront convoyés des villes. Nous aurons des villes propres et débarrassés des déchets », a expliqué Mesmin Yeou, Directeur Adjoint des opérations de la Sgds-Gn. Des réformes sont aussi en cours pour les volets transports, enfouissement, communication, valorisation des déchets et autres. A l’occasion, les responsables ont apporté des clarifications au sujet de la polémique liée au recrutement des PME.





Dans la même rubrique