Assemblée générale constitutive de la Fénaoef-Fb : Les acteurs de la filière forêt-bois entendent travailler en synergie

Patrice SOKEGBE 1er mars 2021

Les acteurs de la filière forêt-bois se sont résolument engagés à fédérer leurs énergies pour plus d’impacts économiques dans ce secteur. A ce sujet, ils ont tenu vendredi dernier une Assemblée générale constitutive de la Fédération nationale des associations des opérateurs économiques de la filière Forêt-bois (Fénaoef-Fb). A cette occasion, ils ont promis travailler en équipe, et surtout dans un climat d’apaisé. « Les problèmes des acteurs de la filière, loin de trouver des solutions durables, se multiplient. La prise de conscience de ces inconvénients a suscité l’idée de la fusion des associations qui a commencé à germer », a déclaré Patrice Alakpato, Président du comité d’organisation. Au terme de cette assemblée générale, les membres du bureau exécutif national de ladite fédération, avec à leur tête Bertin Akouta, ont été élus et ont tous signé un pacte d’union. Pour Patrice Alakpato, c’est une manière pour non seulement lancer la mobilisation autour d’une gestion rationnelle des forêts à travers une bonne gestion des ressources dont dispose le Bénin en la matière, mais aussi mettre en place une plateforme qui regroupe tous les acteurs de la filière et un système de traçabilité des produits forestiers. « Ce que l’administration des Eaux, Forêts et Chasse attend de vous, c’est d’être des acteurs actifs dans la gestion, la promotion et la conservation des ressources naturelles à travers des initiatives régionales et nationales qui montrent qu’au-delà de l’exploitation du bois, vous êtes des écocitoyens », a indiqué le Secrétaire général des Eaux, Forêts, et Chasse, Lieutenant-Colonel Justin Azankpan. Aussitôt élu, le Nouveau président Bertin Akouta connaît déjà les principaux défis du secteur qu’il doit relever avec son équipe. A ce sujet, il a promis travailler à instaurer et renforcer la confiance entre les différents acteurs. « C’est une joie, et à la fois un devoir de prendre l’engagement pour la confiance placée en ma modeste personne… Nous nous engageons à réorganiser le marché du bois-énergique qui connait quelques difficultés actuellement, promouvoir l’industrialisation du bois béninois, la promotion de l’achat responsable et de la vente responsable... », a-t-il déclaré.





Dans la même rubrique