Association des Enarques du Bénin : www.enarque-benin.org pour constituer une base de données et resserrer les liens

30 mars 2021

« L’énarque béninois peut, où qu’il se trouve sur cette terre, à partir de son téléphone adhérer directement à l’Aeb ». Tels sont les mots d’assurance du Vice-président de l’Association des Enarques du Bénin (AEB), Moise Dossoumou, lors du lancement officiel du site www.enarque-benin.org le samedi 27 mars à Cotonou. A l’en croire, l’Association entend élargir ses bases, car sur près de 5.000 énarques, seulement 400 sont des membres actifs. « Nous nous sommes dit qu’il faut faire revenir ceux qui sont encore hésitants. Et la finalité de ce recensement, c’est l’édition de l’annuaire des Ernaques du Bénin, pour que n’importe quel Enarque puisse le feuilleter et y trouver des références… », a expliqué Moise Dossoumou.
L’Association des Enarques du Bénin (AEB) est une association à but non lucratif, apolitique, non confessionnelle, non ethnique, qui a pour objet de regrouper tous les énarques du Bénin dans un cadre de réflexions continues et constructives au service du développement du Bénin. A juste titre, elle représente les anciens élèves de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature du Bénin (Enam), sauvegarde leurs intérêts et promeut les principes qui ont inspiré la création de cette école. Le site www.enarque-benin.org servira de base de données pour des échanges. Il fonctionne comme un réseau social avec la possibilité d’interagir. Le recensement manifesté par la création de mon compte énarque est gratuit sur le site, mais l’adhésion à l’Aeb se fait moyennant la somme de 5.000 francs Cfa au minimum et donne droit à un livret de membre. En effet, l’Association des Enarques du Bénin ambitionne d’être le plus grand réseau de professionnels dans l’élite béninoise.
Au cours de cette soirée de lancement de la campagne de recensement des énarques et d’adhésion via le site www.enarque-benin.org, l’Aeb a aussi procédé au lancement du numéro inaugural de sa revue : ‘’L’énarque Mag’’ consacré au Marketing territorial. « Il était temps qu’on commence à nous entendre sur des thématiques précises. Pendant longtemps, on s’est cantonné dans des positions purement administratives alors que nous sommes aussi là pour la réflexion, faire des propositions aux décideurs… », a déclaré le Vice-président Moise Dossoumou avant d’ajouter : « On a choisi d’opiner sur le marketing territorial afin de montrer au niveau des collectivités territoriales, que les Enarques sont là, qu’ils peuvent proposer des choses qui peuvent booster le développement des territoires ».
Le lancement de la campagne de recouvrement des cotisations et la mise sur pieds du comité d’organisation de la 2ème édition de la semaine de l’Enarque du Bénin ont mis un terme à cette soirée d’échanges.





Dans la même rubrique