Atelier de travail à Grand-Popo : Des réflexions sur les stratégies de lutte contre les maladies virales de manioc

Isac A. YAÏ 22 juillet 2021

Faire face aux menaces que constituent les maladies de la mosaïque et celle de la striure qui affectent l’intensification de la production du manioc au Bénin. Tel est le but de l’atelier qui s’est tenu à Grand-Popo le vendredi 16 juillet dernier. Axé sur le compte rendu du Plan national d’action contre les maladies virales du manioc, cet atelier a réuni des acteurs nationaux pour des échanges de haut niveau.
La production du manioc coure des dangers sur le continent africain. Et pour cause la maladie de la striure brune du manioc parue en Afrique de l’est s’est propagée en Afrique centrale et fait planer des menaces sur les autres régions de l’Afrique. Pour trouver une solution au plus vite à ce problème, des enseignants-chercheurs des universités du Bénin et des institutions agricoles se sont réunis le vendredi 16 juillet dernier pour des séances d’échanges à Grand-Popo. Cette rencontre scientifique a permis aux participants de faire l’état des lieux de la recherche sur les maladies virales des plantes à racines et tubercules dont le manioc, de présenter les menaces qui planent sur la production du manioc et de passer en revue l’importance de l’élaboration du Plan de riposte contre la maladie de la mosaïque et celle de la striure brune du manioc au Bénin. Pour le Professeur Corneille Ahanhanzo, Directeur pays du programme régional West African Virus Epidemiologyfor Root and Tuber crops (Wave-Bénin), cet atelier est capital dans la lutte pour la sécurité alimentaire. Abondant dans le même sens, Docteur (Mc) Martine Zandjanakoun-Tachin a rappelé aux participants l’importance de la culture du manioc au Béninet la menace que constituent les maladies virales pour sa production.
Pour cet atelier de recherche de solutions, quatre (4) communications ont été faites. Entre autres, les « Menaces sur la production du manioc en Afrique et les initiatives de prévention et d’élimination des maladies virales prises par le Programme Wave », animé par le Docteur (Mc) Martine Zandjanakou-Tachin, les « Principaux travaux de recherche de Wave-Bénin dans la prévention et la lutte contre les maladies virales du manioc de 2014 à 2018 au Bénin ainsi que les initiatives en cours à Lcbvap » présenté par le Docteur Jérôme Anani Hounguè, les « Principaux travaux de recherches de Wave-Bénin dans la prévention et la lutte contre les maladies virales du manioc de 2019 à 2021 au Bénin ainsi que les initiatives en cours à Lcbvap » conduite par le Docteur et enfin la quatrième communication sur la « Présentation du plan d’action national contre les maladies virales du manioc au Bénin » développée par le docteur Serges Houedjissin.





Dans la même rubrique