Atelier régional sur le secteur agro-sylvo-pastoral et halieutique : Pour l’employabilité des jeunes de l’espace Cedeao

Isac A. YAÏ 6 novembre 2018

Il se déroule depuis hier à Sun Beach hôtel de Cotonou, un atelier régional d’appui à l’employabilité des jeunes dans le secteur agro-sylvo-pastoral et halieutique en Afrique de l’Ouest. Organisé par l’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation (Araa), cet atelier vise à partager les expériences et initiatives en la matière en vue de lutter contre l’exode rural et l’émigration incontrôlée et risquée des jeunes de la Cedeao. Ainsi, cet atelier permettra de définir une stratégie régionale pouvant contribuer efficacement à l’opérationnalisation des orientations de la politique agricole régionale. « La préoccupation des chefs d’Etat en Afrique de l’Ouest est de trouver une solution à l’employabilité des jeunes, car le chômage des jeunes est très inquiétant pour la région. Il urge donc de définir une stratégie régionale afin d’aider les pays de la Cedeao à mobiliser le maximum de moyens pour l’employabilité des jeunes. Et sachant que le secteur agricole est pourvoyeur d’emplois, si on s’y met en transformant les produits, on peut occuper assez de jeunes », a précisé Salifou Ousséini, directeur exécutif de l’Araa. A l’en croire, le choix du Bénin pour abriter cet atelier n’est pas anodin. « Nous avons choisi le Bénin pour accueillir cet atelier car, il a une grande expérience de l’employabilité des jeunes dans le secteur agro-sylvo-pastoral et halieutique. Le Bénin a développé beaucoup de politiques dans le secteur agricole dont entre autres, le centre Songhaï qui forme assez de jeunes pour le compte de la Cedeao. On souhaiterait que tous les pays prennent l’exemple du Bénin. Nous pensons que nous pouvons tirer le maximum de l’expérience du Bénin en organisant cette rencontre sur le territoire béninois. Pour Ibrahim Aliou, représentant les producteurs à ces travaux, il faut une cohérence dans les politiques des pays de la Cedeao pour une bonne employabilité des jeunes. « Cette stratégie régionale permettra d’orienter les décideurs, de mûrir leurs plaidoyers, d’élaborer des programmes et des projets cohérents dans une dynamique de synergie d’actions. Cela permettra de relever le défi de l’emploi des jeunes auquel sont confrontés nos Etats », a déclaré Innocent Togla, représentant le ministre à l’ouverture de cet atelier. Ainsi, l’élaboration de cette stratégie régionale de l’emploi des jeunes dans le domaine de l’agriculture et surtout sa mise en œuvre permettront d’avoir une politique agricole régionale de la Cedeao à l’horizon 2025.





Dans la même rubrique