Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées nationales de gouvernance démarrent demain

La rédaction 20 juin 2018

Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre avec les hommes des médias le lundi dernier au siège de l’institution à Cotonou. L’objectif était d’annoncer la 2è édition des Journées nationales de la gouvernance (Jng) édition 2018, prévues pour se tenir les 21 et 22 juin prochains. Placées sous le thème : « la lutte contre l’impunité et la corruption : quelles méthodes pour rendre effective la sanction et pour aller plus loin dans l’application des textes », les Jng visent, à en croire Jean Baptiste Elias à aller au-delà des sanctions administrative et pénale pour faire de la restitution des deniers détournés, le fer de lance de la lutte contre l’impunité. Aussi, visent-elles, à réfléchir aux meilleures stratégies à mettre en place pour renforcer la répression au niveau des administrations civile, militaire et judiciaire.
Bien que le Bénin soit considéré comme l’une des démocraties les plus stables de l’Afrique de l’Ouest, la corruption y constitue une réelle menace pour la gouvernance démocratique et sape son développement économique et social. Ainsi, à l’occasion des Jng, trois panels sur des thématiques pointues sont prévus pour permettre à tous les participants de poser des questions et d’apporter leurs contributions. Il s’agit, entre autres, de ‘’la lutte contre l’impunité et la corruption : la problématique du recouvrement des avoirs au Bénin’’, ‘’la lutte contre l’impunité et la corruption : application effectives et rigoureuse de sanctions administratives et moyennes pour y parvenir’’.
Faut-il le rappeler, 150 participants sont attendus à cet évènement dont le président de la République Patrice Talon, les présidents des institutions de la République, les organisations de la société civile (Osc), les responsables religieux et têtes couronnées.
Hospice KOUMONDJI (Stag)





Dans la même rubrique