Avance sur salaire aux Aspirants : Le plaidoyer de Pierrot Akodjenou, porte-parole de la Fédération Nationale des collectifs des Enseignants Pré-insérés du Bénin

16 septembre 2022

Le gouvernement a décidé au cours de sa rencontre qu’il a tenue le 08 septembre dernier à l’infosec de Cotonou avec les partenaires sociaux, je veux citer le patronat et les représentants des syndicats, d’avancer un mois de salaire aux enseignants AME que nous sommes pour nous faciliter la reprise des classes. C’est une bonne chose, une nouvelle que nous accueillons avec beaucoup de joie parce que cela va soulager quelque peu nos peines en ce début de rentrée. Pour cela, nous remercions très sincèrement le gouvernement particulièrement le chef de l’Etat, son Excellence Patrice Talon pour son sens d’écoute et sa bonne volonté. Cela prouve véritablement qu’il n’est pas totalement sourd à nos cris de cœur. Aux partenaires sociaux également, nous témoignons notre reconnaissance pour le grand rôle qu’ils ont joué auprès du gouvernement. Sincère merci à la COSI-Bénin, la CSTB, la CSA et la CGTB pour le soutien de taille.
Par ailleurs, nous pensons que le gouvernement aurait pu au lieu de l’octroi d’une avance sur salaire, nous concéder gracieusement le salaire du mois de septembre puisque c’est un mois au cours duquel nous débutons la rentrée, donc commençons les cours dans ce mois. C’est un mois déjà entamé et nous savons tous qu’un mois entamé est un mois dû. L’autre aspect de la chose qui pourrait noyer l’effort du gouvernement, c’est le prélèvement à partir du mois de janvier qui pourrait également bouleverser ou faire échouer les prévisions des
AME en ce qui concerne la gestion de leur gain.





Dans la même rubrique