Baccalauréat 2019 : Les assurances du Dob aux ministres des enseignements supérieur et secondaire

La rédaction 19 juin 2019

Le Directeur de l’office du Baccalauréat a reçu la visite de Marie Odile Atanasso, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et Mahougnon Kakpo, ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle. Cette visite leur a permis de se rassurer des préparatifs de l’organisation de l’examen du Bac 2019. C’était ce mardi 18 juin 2019 à la direction de l’office du baccalauréat à Cotonou.

Tout est fin prêt. Marie Odile Atanasso et Mahougnon Kakpo respectivement ministre de l’enseignement supérieur et ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle se sont rendus hier à la direction de l’office du baccalauréat pour s’assurer de l’organisation du Bac 2019. Fort des examens blancs organisés au plan national à l’endroit des candidats au cours de l’année et de l’exécution de la plupart des programmes d’études tels qu’ils ont été déroulés jusqu’à la fin sans perturbation, le ministre Kakpo Mahougnon se dit rassuré d’espérer de meilleurs résultats à la fin de l’examen qui commence ce jour. La ministre de l’enseignement supérieur à son tour a félicité toute l’équipe de l’office du bac et a exhorté les différents acteurs à jouer leurs participations pour un bon déroulement de l’examen : « j’exhorte les superviseurs de centre à jouer parfaitement leurs rôles et leurs missions pour que le bac du Bénin n’ait aucune tache », a-t-elle dit. Rassurant les autorités et les candidats du bon déroulement de l’examen, le Directeur de l’office du Bac a rappelé les dispositions prises à cet effet : « cent mille dix-sept candidats sont répartis dans cent quarante deux centres de composition. Dans les centres de composition, la direction de l’office du Bac sera délocalisée et il y aura la réception des copies, le secrétariat, la correction des copies, la délibération et la proclamation des résultats », a laissé entendre le directeur de l’office du Bac, Alphonse da Silva. Il faut noter que le centre de Tchaourou a été délocalisé au Ceg Banikani dans le département du Borgou pour la quiétude des candidats et que trois nouveaux centres de composition ont été créés.
Christian ATCHADE (Stag.)





Dans la même rubrique