Baccalauréat 2020 : Les candidats entrent en possession de leur convocation

La rédaction 19 juin 2020

Le sésame d’accès aux centres de composition pour l’examen du baccalauréat, session de juillet 2020, est déjà disponible. Dans les collèges et lycées, l’heure est à la vérification des informations présentes sur les convocations de chaque élève. Reportage

Il est 10h07 min. Nous sommes au Collège d’enseignement général Fiyégnon. Dans la salle servant de lieu d’apprentissage pour les élèves en classe de terminale C, un grand silence s’observe. Stylos en mains, cache-nez en place, têtes baissées, regards fixés chacun sur sa convocation de Bac, les candidats au baccalauréat dudit établissement vérifient les informations. Debout en face d’eux, un homme habillé en tenue locale, les surveille. De temps en temps, des interpellations se font entendre. « Surveillant ! mon prénom est mal écrit …Je ne suis pas né en 1989 mais en 1998… ». Chaque élève relève et modifie les informations mal écrites sur sa convocation. Après ces modifications les convocations sont ramassées par le surveillant.
Au Complexe scolaire le Messi d’Akogbato, les apprenants sont déjà en possession de leur convocation. « J’ai pris ma convocation au baccalauréat hier. J’ai procédé à la vérification et il n’y a pas d’erreur », confie Janette Dossou, une candidate au bac série D. Comme elle, Chrislin Houessou affirme : « Nous avons pris les convocations hier mais comme mon prénom était mal écrit, j’ai dû la remettre pour rectification ». Au collège d’enseignement général Entente d’Agla, les convocations sont également disponibles au niveau de l’administration. Mais les élèves n’ont pas encore le droit de les emporter chez eux. « On nous a partagé les convocations et nous avons relevé les erreurs. Nous avons également pris note de nos centres de compositions et de nos numéros de table », explique Rodrigue Bossousi.
Dans plusieurs collèges et lycées, les convocations sont déjà disponibles au niveau de l’administration néanmoins elles ne sont pas laissées aux apprenants, ceci pour diverses raisons. « Nous avons déjà à notre niveau les convocations de tous les élèves que nous présenterons au baccalauréat. Sauf les convocations des candidats libres. Nous procédons classe par classe aux vérifications des informations présentes sur les convocations. Seulement après vérification nous les ramassons à nouveau », a affirmé Michel Guedegbé, directeur du Ceg Fiyégnon. « Nous n’avons pas fait assez de cours à cause de la crise sanitaire de la covid 19. Si nous remettons maintenant les convocations aux apprenants, beaucoup d’entre eux ne viendront plus au cours pensant que l’année est terminée. Nous procéderons à la distribution des convocations un peu avant la date des examens », a-t-il ajouté. Pour David Amoussou, enseignants Aux Ceg Entente, certains apprenants manquent d’ordre et rigueur. Leur remettre les convocations si tôt pourrait avoir des conséquences. « Les années antérieures, il y a eu des cas de perte de convocation. Ensuite les séances de révision sont aussi importantes que les séances de cours. Garder les convocations amènera les élèves à venir suivre les révisions jusqu’à la fin », explique-t-il. Par ailleurs, il faut rappeler que les examens du baccalauréat session de juillet auront lieu du 20 au 23 juillet 2020.
Elvire AGOSSOU (Stag.)





Dans la même rubrique