Bénin : Des griefs et doléances des aspirants au métier d’enseignant

2 décembre 2021

Ça grouille dans les établissements secondaires d’enseignement général. Après les mécontentements exprimés sur les réseaux sociaux, les aspirants au métier d’enseignant lancent un mouvement de grève dès le lundi 06 décembre 2021. Dans une motion de la Fédération Nationale des Collectifs des Enseignants Préinsérés du Bénin (FéNaCEPIBC), signée par deux responsables à savoir Ferdinand Sourou et Pierrot Sourou Léon Akodjènou, les aspirants ont annoncé un mouvement de débrayage qui va démarrer le lundi 6 décembre 2021. C’est dire que les activités pédagogiques seront perturbées, surtout en cette période de devoirs surveillés. Plusieurs doléances sont contenues dans cette motion notamment la signature d’un contrat de 12 mois sur 12 ; le retour au quota hebdomadaire normal (18h pour les professeurs certifiés et 20 h pour les professeurs adjoints) ; l’insertion définitive etc… Des ampliations ont été faites au Chef de l’Etat, à l’Assemblée nationale, à la Cour constitutionnelle et autres. Lire leur motion.





Dans la même rubrique