Bénin-justice : Condamné pour harcèlement sexuel, un Directeur d’école démis de ses fonctions

21 septembre 2020

Par arrêté ministériel en date du 18 septembre portant nomination des directeurs d’écoles maternelles et primaires, le directeur de l’école primaire publique (EPP) de Tchoucthoubou/A de Tanguiéta, Matinou Alidou a été relevé de ses fonctions. Pour raison, il a été condamné à 6 mois de prison assortis de sursis pour harcèlement sexuel contre l’une des institutrices de son école. Selon Bénin WEB Tv, il a été déchargé par son ministre de tutelle. Ainsi, à compter de la rentrée scolaire 2020-2021, il n’est plus directeur de l’EPP Tchoucthoubou/A, dans la circonscription scolaire de Tanguiéta. Par la suite, Matinou Alidou a été remplacé par Smith Bognon, précédemment en poste (Adjoint) à l’EPP Sépounga, dans la même circonscription scolaire.
Cette décision du ministre des enseignements maternel et primaire réjouit le syndicaliste Thierry Dovonou. A l’en croire, cet acte posé par le ministre est salutaire et va encourager les autres femmes victimes du harcèlement sexuel à dénoncer les concernés. « Les directeurs, enseignants et autres chefs indélicats prendront cet exemple à leur compte pour cesser le banditisme sexuel dans l’éducation”, a-t-il écrit.
Pour rappel, l’institutrice a déposé sa plainte et le présumé coupable et plaignant ont été convoqués le mardi 9 Juin 2020 au tribunal de Natitingou.
Jérémie ASSOHOUNME (Stag.)





Dans la même rubrique