Bénin : La commune d’Adjarra bientôt renforcée en eau potable

Isac A. YAÏ 3 octobre 2020

L’eau potable sera bientôt en abondance dans la commune d’Ajarra. Elle passera de 50 mètres cube à 310 mètres cube par heure. Financés par les Pays-Bas, les travaux de renforcement du système d’alimentation en eau potable de cette commune ont été officiellement lancés le jeudi 1er octobre 2020 par Samou Adambi, ministre de l’eau et des mines en présence de l’amassadrice des Pays-Bas près le Bénin, des autorités polico-administratives et des populations bénéficiaires. « A Adjarra comme dans la plupart des grandes villes de notre pays à l’urbanisation galopante, le système d’alimentation en eau potable, construit il y a plusieurs années a atteint ses limites. Il ne suffit plus à satisfaire convenablement la demande en eau potable des populations et ne permet pas non plus d’étendre le réseau existant pour les besoins des nouvelles demandes en eau. Cette situation méritait d’être très rapidement corrigée. Il fallait combler le déficit en ressources en eau, inverser la tendance et résorber diligemment les pénuries occasionnées aux populations », a expliqué Camille Dansou, Directeur général de la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb).

A en croire les responsables locaux, ce réseau de renforcement du système d’eau potable vient soulager les peines des populations qui s’approvisionnaient dans des sources d’eau à la qualité douteuse. « Quand on a l’eau potable, on est sûr d’avoir éliminé 60% des maladies hydriques dont souffrent les populations. Raison pour laquelle l’eau est prioritaire dans le Programme d’actions du gouvernement. L’eau, c’est la vie et nous en donnerons à tous nos citoyens où qu’ils en soient sur le territoire national », a fait savoir Samou Adambi. Pour To Tjoelker, ambassadrice des Pays-Bas près le Bénin, l’eau potable est non seulement la vie, mais elle assure la liberté et fait gagner du temps. Raison pour laquelle le Pays-Bas taille du prix à ce projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable qui impactera 250.000 personnes.





Dans la même rubrique