Bénin : les hôpitaux d’instruction des armées de Cotonou et de Parakou passent sous la tutelle du ministère de la santé

26 janvier 2022

Les hôpitaux d’instruction des armées de Cotonou et de Parakou passent officiellement sous la gestion fonctionnelle et technique du ministère de la santé. La cérémonie officielle de passation de charges entre le Ministre délégué auprès du Président de la République chargé de la défense nationale, Fortuné Alain Nouatin et le Ministre de la santé Pr Benjamin HOUNKPATIN a lieu mercredi 26 Janvier 2022 à la salle de Conférence de la Direction du service de santé des armées à Cotonou.

La cérémonie de passation de charges traduit la formalisation des dispositions de l’article 11 du décret 2021-571 du 3 novembre 2021 portant attribution, organisation et fonctionnement du Ministère de la santé qui place les hôpitaux d’instruction des armées (HIA) sous la tutelle du Ministère de la santé. Depuis hier, les deux hôpitaux ainsi que leurs services connexes passent officiellement sous l’autorité du Ministère de la santé qui assure la gestion fonctionnelle et technique. Quant à la gestion administrative du personnel militaire, elle reste et demeure à la charge du Ministère de la défense nationale.
Au cours de la séance, les membres du Gouvernement ont expliqué les mérites de cette réforme. Pour le ministre de la santé, ce changement de tutelle vise à réaliser une unicité du système de santé afin d’assurer une offre de soin de qualité aux populations. « Nous sommes venus formaliser le transfert de cette tutelle et profiter pour expliquer au personnel, les raisons qui ont motivé la décision du Gouvernement, les avantages qu’on peut en tirer notamment en matière d’une utilisation plus rationnelle du personnel de santé mais aussi en matière d’efficience des réformes que nous sommes en train d’entreprendre notamment au niveau de la carte sanitaire du Grand Nokoué et plus globalement du système de santé », a-t-il déclaré.
Après la formalisation du transfert, suivra la phase relative à la prise d’arrêtés d’application pour organiser le fonctionnement des hôpitaux ainsi que la gestion de la carrière du personnel militaire qui continuera par être gérée par le Ministère de la défense. « Nous allons passer très vite en phase d’opérationnalisation pour le meilleur de nos populations. Nous allons nous retrouver au niveau des services cliniques pour voir comment se vit ce transfert de tutelle », a laissé entendre le Ministre de la santé.





Dans la même rubrique