Bénin : Un trafiquant de faux bulletins aux élèves arrêté

La rédaction 22 avril 2020

Après plusieurs mois de fuite, un enseignant impliqué dans la conception "industrielle" de faux bulletins aux élèves dans le département de l’Ouémé a été appréhendé le lundi 20 avril dernier. En effet, en début de cette année 2020, deux élèves impliqués dans ce dossier avaient été condamnés à 6 mois de prison avec sursis et 100.000 francs CFA d’amende puis après avaient été rétrogradés. Les dénonciations de ces élèves ont permis d’appréhender l’un des cerveaux de la fausse fabrication. Les enquêtes se poursuivent pour retrouver toute la bande. Grâce à la vigilance du Directeur Départemental des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle de l’Ouémé, Dr Bertin Dansou et du collectif du patronat des établissements privés dudit Département, et surtout grâce à la plateforme EducMaster, il a été appréhendé suite à un nouvel essai. Pour obtenir par exemple 10 de moyenne, les faussaires prennent 50.000 Fcfa. Avec 100.000 Fcfa et 200.000 Fcfa les élèves peuvent obtenir, à partir du bureau des faussaires, 14 et 16 de moyenne. Un prix social est même pratiqué pour les élèves indigents. Le dimanche 12 avril 2020, sur l’Ortb, le Ministre Mahougnon Kakpo affirmait : « A la fin de l’année, il y a des élèves qui ne passent pas en classe supérieure mais avec la complicité de certains enseignants, de certains membres de l’administration scolaire et de leurs propres parents, ils se font établir de faux bulletins pour passer en classe supérieure. Avec EducMaster, nous avons pu les déloger. »





Dans la même rubrique