Bepc 2018 : Des innovations pour un examen de qualité

Patrice SOKEGBE 10 juillet 2018

Le Ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle a procédé hier au Lycée Houffon d’Abomey au lancement de l’examen du Brevet d’études du premier cycle (Bepc) session de juillet 2018. Pour lui, de nouvelles options ont été prises pour améliorer la qualité de cet examen. Il s’agit de la liste informatisée accompagnée de la photo des candidats. A ce sujet, le Directeur des examens et concours, Dr Roger Koudoadinou, a précisé : « Mon illustre prédécesseur, Prof Mahougnon Kakpo a déjà engagé un mécanisme d’informatisation au niveau des inscriptions de sorte que moi, j’ai juste eu le modeste honneur de le parachever en permettant de disposer, à partir de cette année, d’une liste de composition accompagnée automatiquement de la photo des candidats ». Selon le Dec, cette innovation a permis d’empêcher "les réseaux de tricheries consistant à faire composer des candidats à la place d’autres".
L’autre remarque, c’est la chute de l’effectif des candidats. A ce titre, Dr Roger Koudoadinou rassure qu’il s’agit d’un assainissement progressif du fonctionnement de notre système éducatif. C’est une conséquence de la mesure exige des candidats l’obtention du Bepc avant la poursuite des études au second cycle.
En dehors de cela, le ministre Mahougnon Kakpo s’est réjoui de la tenue de l’examen du Bepc. A l’en croire, « il y a environ quatre mois, on ne savait pas s’il y aurait examen ou pas. C’est la réelle particularité de cet examen : réussir à faire organiser les examens à bonne date. Tout le monde est satisfait ». Aussi, a-t-il rassuré que toutes les dispositions sont prises pour une organisation parfaite au plan national. La session de remplacement démarre le Lundi 23 juillet prochain.





Dans la même rubrique