Bepc session de juin 2021 : 145.934 candidats planchent ce lundi 14 juin

14 juin 2021

Les apprenants béninois en fin du premier cycle secondaire composeront, lundi 14 juin, pour le compte de l’examen du Brevet du premier cycle (Bepc). Sur le plan national, ils sont cette année, au nombre de 145.934 inscrits dont 69.342 candidats de sexe féminin, soit un pourcentage de 47,52% et 76.592 candidats de sexe masculin, soit un pourcentage de 52,48%, contre un total de 149.398 l’année dernière. Il en découle une baisse de 3.464 candidats, qui traduit un taux de régression de 02,32%.
« Ce pourcentage se justifie par une stabilisation progressive du flux de l’effectif, une limitation des candidatures inopportunes, parfois imméritées, voire fantaisistes que permet dorénavant la plateforme EducMaster. A cela s’ajoute, le taux de réussite relativement important de 51,19 % de l’année dernière… », a expliqué le ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, Kouaro Yves Chabi.
Les candidats composeront dans 234 centres cette année contre 233 centres de composition en 2020. Le plus jeune candidat a 10 ans et le candidat le plus âgé, a 59 ans. « Je souhaite à tous les candidats, une bonne chance et vous réaffirme que le BEPC n’est pas un concours mais plutôt un examen, c’est-à-dire que quiconque réunit la moyenne attendue est naturellement déclaré admis ». Tel est le message du ministre Kouaro Yves Chabi à l’endroit des candidats. Aux chefs de centres, surveillants de salles et autres personnes impliquées dans l’organisation de cet examen, il en appelle à leur sens patriotique et à leur conscience professionnelle afin que le lavage des mains ainsi que le respect des gestes barrières soient de mise car la pandémie de la Covid continue de faire des victimes.
Quant aux parents d’élèves, le message est le suivant : ‘’je voudrais vous exhorter à davantage de disponibilité et de bienveillance. Exigez de vos enfants candidats qu’ils respectent le temps du sommeil, et surtout, rassurez-vous qu’ils sont effectivement en possession de la carte d’identité scolaire en cours de validité et dûment signée du chef de l’établissement pour les candidats officiels, ou de la carte d’identité civile en cours de validité pour les candidats libres. Enfin, veillez à ce qu’ils soient dans le centre de composition au plus tard à 7 (sept) heures le matin’’.

Message du Ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, Kouaro Yves CHABI
Béninoises, Béninois,
Chers Compatriotes,

Le lundi 14 juin, sur toute l’étendue du territoire national, nos enfants des classes de 3ème et autres composeront à l’examen du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC), sessions de juin 2021. Sur le plan national, ils sont cette année, au nombre de 145.934 inscrits dont 69.342 candidats de sexe féminin, soit un pourcentage de 47,52% et 76.592 candidats de sexe masculin, soit un pourcentage de 52,48%, contre un total de 149.398 l’année dernière. Il en découle une baisse de 3.464 candidats, qui traduit un taux de régression de 02,32%.
Ce pourcentage se justifie par une stabilisation progressive du flux de l’effectif, une limitation des candidatures inopportunes, parfois imméritées, voire fantaisistes que permet dorénavant la plateforme EducMaster. A cela s’ajoute, le taux de réussite relativement important de 51,19 % de l’année dernière. En effet, la politique du Gouvernement de la rupture, réussissant à garantir depuis quelque temps, à nos concitoyens, une suite d’années scolaires sans perturbation, a insufflé un nouvel état d’esprit chez les candidats et, donc, une nouvelle dynamique qui a mis fin, dans nos lycées et collèges, à une scolarité déboussolée. Cela est plutôt bon signe. Le nombre de centres de composition est aussi le reflet de la stabilité retrouvée puisque les candidats composent dans 234 centres cette année contre 233 centres de composition en 2020. Le plus jeune candidat a 10 ans et le candidat le plus âgé, a 59 ans.
Je me réjouis particulièrement de la tenue de cet examen du BEPC, session de juin 2021 car il représente, aux yeux du Gouvernement tout entier, et aux yeux de son Chef, le Président Patrice Talon, le symbole de la modernisation du fonctionnement de notre système éducatif. En effet, nous devons être fiers d’avoir réussi l’opération d’inscription en ligne par les candidats au BEPC, sessions de 2021. C’est une grande première dans l’histoire de notre pays.
C’est pourquoi, au nom du Gouvernement, je remercie tous les acteurs (les enseignants, les parents d’élèves, les chefs des établissements publics, les chefs des établissements privés) pour les sacrifices consentis aux fins de transmettre à nos enfants les outils pédagogiques nécessaires pour passer l’examen dans de bonnes conditions. Je n’oublie pas les syndicalistes, nos partenaires sociaux, pour leur sens élevé de sauvegarde des intérêts supérieurs de la nation.
Je puis garantir à la nation tout entière que les remédiations nécessaires ont été opérées par la Direction de l’Inspection Pédagogique, de l’Innovation et de la Qualité (DIPIQ) et les pools d’inspection déléguée pour porter les savoirs des candidats au niveau requis. Fort de cela, je souhaite à tous les candidats, une bonne chance et vous réaffirme que le BEPC n’est pas un concours mais plutôt un examen c’est-à-dire que quiconque réunit la moyenne attendue est naturellement déclaré admis. Sachez que c’est à votre portée puisque les épreuves auxquelles vous serez soumis sont forcément et assurément du niveau du candidat moyen.
Quant aux parents d’élèves, je voudrais vous exhorter à davantage de disponibilité et de bienveillance. Exigez de vos enfants candidats qu’ils respectent le temps du sommeil, et surtout, rassurez-vous qu’ils sont effectivement en possession de la carte d’identité scolaire en cours de validité et dûment signée du chef de l’établissement pour les candidats officiels, ou de la carte d’identité civile en cours de validité pour les candidats libres. Enfin, veillez à ce qu’ils soient dans le centre de composition au plus tard à 7 (sept) heures le matin.
Aux chefs de centres, surveillants de salles et autres personnes impliquées dans l’organisation de cet examen, j’en appelle à votre sens patriotique et à votre conscience professionnelle afin que le lavage des mains ainsi que le respect des gestes barrières soient de mise car la pandémie de la Covid continue de faire des victimes. Par ailleurs, j’attacherai du prix à ce qu’il n’y ait pas de tentative de fraude organisée et autres désagréments pouvant entacher la crédibilité de l’examen. Toutes les dispositions sont prises pour un bon déroulement de l’examen.
A vous tous, je souhaite bon courage et plein succès pour nos candidats.
Vive l’école Béninoise.
Vive le Bénin.
Je vous remercie.





Dans la même rubrique