Bientôt un bâtiment de 7 étages pour abriter l’Agence Cnss Cotonou

Arnaud DOUMANHOUN 2 novembre 2017

Pose de pierre, premier coup de pioche et dévoilement du panneau de chantier. Tels sont les faits marquants de la cérémonie de lancement des travaux de construction de l’agence Cnss de Cotonou, par la ministre de la Fonction publique, Adidjatou Mathys, le mardi 31 octobre 2017 au quartier Akpakpa.

Le nouveau bâtiment qui sortira de terre d’ici 24 mois, permettra d’offrir aux agents, usagers-clients et visiteurs, un cadre de travail et de service amélioré, des espaces adéquats pour des services de qualité, une infirmerie dotée de laboratoire, un cadre adéquat de formation du personnel. Telle est la conviction du Directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss), Dramane Diatema pour qui, l’érection de ce bâtiment viendra rétablir l’Agence de Cotonou dans son statut d’Agence pilote de l’institution avec un volume de 70% de ses activités techniques.
Il s’agira pour les entreprises titulaires des différents marchés de construire un immeuble à grande hauteur réparti sur 9 niveaux (sous-sol, rez-de-chaussée et 7 étages) couvrant une superficie totale de plancher de 5081,62 m2 et doté d’un sous-sol, de 2 ascenseurs de 13 personnes chacun, 1 grand hall d’accueil au rez-de-chaussée, 1 centre médico-social, des bureaux, des salles de conférence, de cours pour le renforcement des agents… « Le bâtiment que nous espérons voir sortir de terre dans quelques mois sera, à n’en point douter, une belle œuvre architecturale. J’encourage les entreprises titulaires des différents marchés (gros-œuvre-revêtement-plomberie-peinture, menuiserie, plafond-étanchéité, électricité, climatisation et Vmc, Vrd-clôture-aménagements extérieurs) à réaliser des ouvrages de qualité et dans le délai imparti », a déclaré le Directeur général de l’Habitat et de la construction, chargé de la maitrise d’œuvre du projet, Victor Anani, représentant le ministre du cadre de vie et du développement durable. Quant à la ministre de la fonction publique, Adidjatou Mathys qui a procédé au lancement des travaux, elle a salué le mérite d’Eustache Kotigan, président du conseil d’administration de la Cnss, ainsi que son prédécesseur, pour l’aboutissement de ce projet d’un coût global de 4.115.906.000 francs Cfa.
« Le gouvernement travaille à la modernisation de l’administration publique. Et le renforcement de la capacité des services publics passe nécessairement par la modernisation des infrastructures. Vous êtes sur le bon chemin à la Cnss… », a déclaré Adidjatou Mathys, avant œd’exhorter aussi les entreprises au strict respect des clauses contractuelles.





Dans la même rubrique