Campagne de mobilisation sociale ‘’la voix des femmes compte’’ : 169 cas de conflits résolus par le Réseau des Médiatrices Sociales

Patrice SOKEGBE 22 novembre 2021

La campagne de sensibilisation sur les Violences Faites aux Femmes et aux Filles (VFF) et les Violences Basées sur le Genre (VBG) porte déjà ses fruits. Au terme de la campagne de mobilisation sociale pour le compte de l’année 2021 dans les écoles, lieux publics, ateliers et centres de formation professionnelle des communes de Toffo, Sô-Ava et Abomey-Calavi, dans le cadre du projet « FEMMES ENGAGEES », le Réseau des Médiatrices Sociales de l’AFASOPS-BENIN a conduit au total vingt-cinq séances de sensibilisations et de médiation sociale pour 169 cas de conflits identifiés dont 86 résolus . Cette initiative de l’Association des Femmes Alodo-Alomin pour la Solidarité et le Progrès Social (AFASOPS-BENIN) vise à faire régresser le taux des violences faites aux femmes et aux filles et les violences basées sur le genre et à promouvoir la participation des femmes dans l’arène politique et aux instances de prises de décisions dans le département de l’Atlantique.
Pour la présidente de l’Afasops-Bénin, cette campagne qui est à sa deuxième phase a été l’occasion parfaite pour les Médiatrices de sensibiliser les femmes, les élèves, les artisanes apprenties et patronnes sur les droits des femmes, les violences faites aux femmes et aux filles (les voies de recours), l’autonomisation économique et le leadership féminin. « Le Réseau des Médiatrices Sociales de la Commune de Sô-Ava ralliées à la cause pour la marche vers une société « zéro violence » et ouverte aux exigences sociales », a-t-elle dit.
Par ailleurs, cette campagne de sensibilisation, a été réalisée grâce aux fonds Pluriannuels du Programme Voix et Leadership des Femmes, mis en œuvre par Oxfam au Bénin avec l’appui financier d’affaires mondiales Canada.





Dans la même rubrique