Campagne de mobilisation sociale « la voix des femmes compte » dans l’Atlantique : Afasops-Bénin envoie les nouvelles Médiatrices Sociales en mission

Patrice SOKEGBE 20 septembre 2022


L’Association des Femmes Alôdo-Alômin pour la Solidarité et le Progrès Social (Afasops-Bénin) poursuit sa lutte implacable contre les Violences faites aux femmes et aux filles (Vff) et les Violences basées sur le genre (Vbg). Du mardi 23 au vendredi 26 août 2022, cette association, à travers le projet « Femmes Engagées », a parcouru les communes de Toffo, Sô-Ava et Abomey-Calavi en vue de sensibiliser les communautés, notamment les femmes dans les marchés, les ateliers, les lieux publics et centres de formations sur le leadership féminin, les droits et devoirs de la femme et surtout les voies de dénonciation en cas de violation. Ce projet qui est dans sa deuxième année de mise en œuvre dans ces commune a permis de former et de mettre en place des réseaux de Médiatrices Sociales aguerries pour sensibiliser les communautés à la base sur leurs droits et devoirs ainsi que les voies de recours en cas de violation de leurs droits.
A l’occasion, plus d’une centaine de personnes ont été sensibilisées par les nouvelles Médiatrices Sociales avec l’appui de leurs prédécesseurs. Elles ont également reçu le soutien des Responsables de l’Afasops-Bénin présidée par Rosalie AGUIAH. Selon cette amazone des temps modernes, cette première descente des nouvelles Médiatrices Sociales témoigne davantage de la volonté de l’Afasops-Bénin et de ses partenaires qu’elle remercie au passage (OXFAM et Affaires Mondiales Canada) à lutter contre les violences faites aux femmes et aux filles et les violences basées sur le genre dans le département de l’Atlantique. Par ailleurs, il faut rappeler que ce projet est réalisé grâce à l’appui financier du gouvernement du Canada agissant par l’entremise d’affaires Mondiales Canada.





Dans la même rubrique