Carnet noir : Le chef du premier arrondissement de Parakou n’est plus

La rédaction 13 août 2020

Elu Chef d’Arrondissement à l’issu des élections communales et municipales dernières, Idrissou Chabi Séko, dit adieu à son fauteuil. L’homme a clamsé hier mercredi 12 août 2020, en début d’après-midi. Décidément, c’est la période de la vache maigre pour les élus de la Force Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) de la cité des Koubourou. Après l’invalidation de deux sièges du parti par la Cour Suprême, la mort d’un troisième advient, comme un coup de massue sur le troisième parti ayant remporté les communales et municipales de mai dernier. Des péripéties post électorales qui ébrèchent considérablement le parti Cauris, en dépit des enjeux électoraux que leur représentation revêt pour la présentielle de 2021 qui avance à grand pas. La formation politique compte désormais, à Parakou 14 conseillers contre 12 pour le Bloc Républicain et 4 pour l’Union Progressiste.
Gaston AMOUSSSOU (Stag.)





Dans la même rubrique