Célébration de son 20ème anniversaire : Hecm ouvre le bal avec un Colloque scientifique international

Arnaud DOUMANHOUN 25 octobre 2019

S’il existe une école qui a donné de la valeur ajoutée à la formation et l’insertion professionnelle au Bénin, c’est bien la Haute école de Management et du commerce (Hecm). Et dans le cadre de la célébration des 20 ans d’existence, elle tient du 24 au 25 octobre 2019 à Bénin Royal Hôtel de Cotonou un colloque scientifique international sur le thème : « Les entreprises Africaines à l’heure de la digitalisation ». Etaient présents à ce grand rendez-vous scientifique, les étudiants de Hecm et autres, des Start-ups, les enseignants chercheurs, les autorités politico-administratives et les structures partenaires. En ce siècle où les Technologies de l’information et de la communication croissent de manière exponentielle, il s’est révélé nécessaire pour le promoteur de Hecm Natondé Aké d’en faire l’objet d’un débat scientifique. « Ce colloque vise à contribuer à une meilleure compréhension de ce sujet d’actualité par les acteurs des entreprises africaines… », a-t-il dit. Pour le Président du Conseil scientifique de Hecm Félix Iroko, cette thématique est évocatrice, car l’Afrique a connu un grand retard, en ce qui concerne la révolution du numérique. « Au Bénin, le Gouvernement actuel a voulu combler le retard accusé par notre pays en créant un nouveau ministère exclusivement réservé à la numérisation et à la digitalisation…Les gros bénéfices de cette révolution, c’est le temps, la qualité et l’efficacité… ». L’assistance a eu droit à plusieurs communications, notamment celle relative au cadre légal et aux avancées de l’économie numérique et de la digitalisation, et les Tics comme vecteurs de performance des organisations : expériences de quelques entreprises participantes.
Cette rencontre de partage d’expériences a été également rehaussée par la présence des représentants des ministères de l’économie numérique et de la digitalisation, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. A en croire le Directeur adjoint de cabinet du Mesrs, Josué Azandégbé, Hecm est l’un des ‘’meilleurs élèves de la Rupture’’. « Depuis 2016, le gouvernement de la Rupture s’est engagé à assainir le secteur des établissements privés d’enseignement supérieur. Il faut reconnaître que Hecm fait toujours l’effort d’être aux normes…Félicitation à elle ! », a-t-elle.





Dans la même rubrique