Cep 2020 : Mènontin Sud : Les hostilités démarrent malgré l’inondation

La rédaction 7 juillet 2020

L’examen du Certificat d’Etudes Primaires a été officiellement lancé sur toute l’étendue du territoire nationale béninois. L’inondation de certains centres à Cotonou et la pandémie actuelle n’ont pas été un handicap pour le démarrage des épreuves de la première journée. Le constat de la journée du lundi 06 Juillet 2020 dans le centre d’examen de Mènontin Sud.

Nous sommes au complexe scolaire Mènontin Sud. Il est 13h50. Le soleil était au zénith. Après une matinée sans incident, les candidats honorent le rendez-vous pour l’après-midi. Pendant que certains discutent avec leurs parents dans la cour de l’école, d’autres profitent pour se reposer avant le démarrage de l’épreuve. A l’entrée du centre, un homme habillé en tenue traditionnelle, veille au port des masques et aide les candidats pour leurs diverses préoccupations. Dans l’enceinte du centre, la cour reste inondée. Devant toutes les salles, il y a des dispositifs de lavage des mains. Les quelques candidats rentrés à la maison pour la pause se pressent pour rejoindre les salles. Il faut également noter la présence de deux agents de la Police Républicaine en uniforme.
Il est 14 heures. La sirène retentit. Après s’être lavés les mains, tous les candidats retournent s’installer dans leur salle respective laissant les parents se diriger vers la porte de sortie du centre. Ils s’en vont pour la plupart après avoir prodigué des conseils à leurs enfants. 14h15. Les surveillants se dirigent tous vers les salles, enveloppes en mains pour le lancement de l’épreuve d’Education Sociale. « Les épreuves de la matinée sont finies sans aucun incident et celles de l’après-midi ont été lancés. En dehors de cinq élèves sur 366, tous les candidats ont répondu présents. Outre le centre qui se trouve inondé à cause la pluie du samedi, malgré les efforts fournis par les autorités pour le remballage de la cour, aucun incident n’est à signaler », renseigne Houndjo k. Richard, chef-centre Mènontin Sud.
Vu la crise sanitaire actuelle, les instructions sont respectées dans ce centre de compositions, « La mise en place du dispositif de lavage des mains, la vérification du port de masque chez les candidats et surveillants, la présence du gel hydroalcoolique dans chaque salle de composition sont des instructions reçues de la hiérarchie que nous respectons dans le centre », ajoute le chef centre. Egalement pendant la pause récréative, les enseignants et nous avons veillé à éviter que les candidats ne s’agglutinent autour des vendeuses de repas. Il est 15h la sirène retentit à nouveau pour signaler le lancement des épreuves.

Les candidats, une bonne mine !
Après les épreuves d’expressions écrites, de compréhension de l’écrit et d’éducation scientifique et technologique déroulées dans la matinée, les candidats ont affiché de bonnes impressions. Ernaud Agouin candidat au cep, laisse entendre que « les premières épreuves ont été très abordables. Malgré l’inondation de l’école, l’accès aux salles n’a pas été difficile ». En ce qui concerne le respect des mesures de protection contre la pandémie actuelle « la distanciation et le lavage fréquent des mains à l’eau et au savon sont respectés dans toutes les salles », confie Gina Sossou, Candidate.
Déo-Gratias ATSUI (Stag.)





Dans la même rubrique