Comité scientifique sectoriel sciences juridiques et politiques de l’UAC : Ibrahim Salami confirmé à la présidence

Moïse DOSSOUMOU 4 novembre 2021

Il aura fallu du temps avant que Ibrahim Salami ne soit appelé à occuper la présidence du Comité scientifique sectoriel sciences juridiques et politiques de l’UAC. Après les dénonciations liées à son élection intervenue le 22 avril dernier, les autorités rectorales ont décidé de valider le choix des enseignants de la Faculté de Droit et de Sciences Politiques (Fadesp) ainsi que ceux de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (Enam). Signée du recteur et parvenue au secrétariat de la Fadesp le 02 novembre 2021, la note de service portant nomination des membres du bureau dudit Comité a confirmé le Pr Ibrahim Salami à ce poste sensible et stratégique. Outre la polémique, sa nomination a mis du temps parce qu’il fallait d’abord organiser les élections des autres membres de l’organe et procéder à la désignation du secrétaire permanent et du représentant de l’Enam. Ces deux processus ayant été finalisés le 6 octobre dernier, le nouveau recteur Félicien Avlessi a démarré son mandat sur des chapeaux de roue. Professeur titulaire de son état, Ibrahim Salami occupe donc la présidence pendant que Césaire Kpenonhoun, maître de conférence agrégé tient le secrétariat permanent. Léon Josse, maître de conférence y représente la Fadesp pendant que son jeune collègue Gildas Nonnou, maître assistant siège au nom de l’Enam.
Démembrements du Conseil scientifique de l’UAC, les comités sectoriels sont compétents pour deux types d’attributions. La première, le screening des dossiers des jeunes docteurs candidats au recrutement des nouveaux assistants et la seconde, l’examen et la présentation des dossiers des enseignants candidats pour les différents grades du Cames. C’est donc une mission fondamentale qui est assignée à cette équipe qui prend ainsi ses quartiers à la Fadesp et à l’Enam. « Parce que je suis dans un état de grâce permanent, je remercie tous mes collègues pour leur vote, à commencer par mon estimé jeune collègue en ancienneté dans le grade le plus élevé, j’ai nommé le professeur Nicaise Mede. Prenant de la hauteur, je serai le président de tous les collègues parce que le bruit des vagues n’empêche pas les poissons de dormir ». Telles sont les premières impressions du Pr Ibrahim Salami élu pour un mandat de trois ans renouvelable.





Dans la même rubrique