Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Communications électroniques au Bénin : Arcep encadre les tarifs de communications

JPEG - 49.4 ko

Plus de place aux abus et à l’opacité en matière de tarifs de communication au Bénin. A travers la décision N° 266/ARCEP/PT/SE/DAJRC/DRI/DMP/GU du 19 novembre 2018 portant encadrement des tarifs des services de communications électroniques fournis par les opérateurs mobiles en République du Bénin, l’Autorité de régulation des communications électroniques (Arcep) fixe les prix plancher et plafonds des communications. Ainsi, les appels coûteront désormais entre 0,4 et 1 f/seconde, les messages entre 2 et 5 F/sms. Concernant les forfaits internet, la validité dépend du montant activé, mais désormais, elle est de 48 heures au moins pour un montant de 500 F Cfa. Cet encadrement tarifaire a été rendu public hier à Bénin Royal Hôtel par Hervé Guèdègbé, secrétaire exécutif de l’Arcep. « Cet encadrement vise à mettre en adéquation les modalités de fourniture des services de communications électroniques avec les nouveaux usages et les besoins des consommateurs. Il permet aussi de corriger et de prévenir les dysfonctionnements au regard des règles de concurrence sur le marché des communications électroniques… », a-t-il expliqué. A l’en croire, cette décision sera contraignante à l’Etat central, aux opérateurs Gsm et aux consommateurs. Ainsi, l’Etat central ne peut pas appliquer une taxation pouvant pousser les opérateurs hors de cet encadrement. Les opérateurs quant à eux ne peuvent plus pratiquer des tarifs hors de cet encadrement. Concernant les consommateurs, ils auront droit à des prix inscrits dans ces intervalles. « C’est l’équilibre du marché qui préoccupe le régulateur », a fait savoir le secrétaire exécutif de l’Arcep. Selon ses propos, les opérateurs ont 7 jours pour mettre ces prix en application après notification de la décision. A l’en croire, cette décision n’a aucune arrière-pensée. Le régulateur est simplement préoccupé par la saine concurrence et la qualité de services offerts aux consommateurs. Grâce à cette décision, il n’y aura plus des offres fantaisistes de la part des opérateurs et les consommateurs auront réellement droit aux offres auxquelles ils souscrivent. Ainsi, dès que cette décision entrera en vigueur, les consommateurs pourront se rendre compte de la transparence dans l’application des tarifs exigés.

30-11-2018, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Du sport à la politique
26-03-2019, Moïse DOSSOUMOU
Comme un seul homme, le peuple béninois s’est mobilisé derrière les Ecureuils pour les pousser à la victoire. Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, les (...) Lire  

Editorial : Et si c’était pareil en politique (...)
25-03-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Objectif quart de finale
25-03-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une 4ème Can pour les Ecureuils
21-03-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les bus de la mort
20-03-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Défilé au chevet du Bénin !
20-03-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2910

Cocktail de vernissage : Azalaï hôtel remercie ses clients fidèles (...)
26-03-2019, Isac A. YAÏ
Un voyage au cœur de l’imagination et du savoir-faire de deux artistes. Ce voyage culturel se fait sur place dans (...)  

Défaillance sécuritaire lors du match Bénin-Togo : Le Ddpr Littoral (...)
26-03-2019, Arnaud DOUMANHOUN
La hiérarchie de la Police Républicaine n’a pas hésité à sanctionner les ratés dans la gestion des débordements notés lors (...)  

Journées portes ouvertes dans le cadre de la Jmm : L’Agence (...)
26-03-2019, Patrice SOKEGBE
A l’occasion de la célébration de la journée météorologique mondiale le samedi dernier, Météo-Bénin a organisé hier des (...)  

Promotion de la langue française : Le ‟Mois de la francophonie” (...)
21-03-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci a procédé ce 20 mars à Cotonou, au lancement (...)