Comptabilité publique : Le Plan comptable de l’État en relecture : Responsables de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique

1er juin 2021

(DGTCP), membres de l’Ordre des experts comptables et comptables agréés, représentants de la Cour des comptes, experts en gestion des finances publiques, responsables du Ministère de l’Économie et des Finances étaient réunis le mercredi 26 mai 2021 pour la révision du Projet de plan comptable de l’État. C’était à travers un atelier de validation qui a eu pour cadre le Golden Tilup Le Diplomate.

La réforme comptable constitue une évolution majeure avec le passage à une comptabilité d’exercice et la prise en compte de la dimension patrimoniale. Le Bénin s’inscrivant dans cette dynamique, a déjà internalisé la directive N°09/2009/CM/UEMOA du 29 juin 2009 portant Plan comptable de l’État par l’arrêté N°410/MEFPD/DC/SGM/DGTCP du 02 février 2015 portant Plan comptable de l’État, dont les dispositions transitoires et finales prévoyaient sa mise en vigueur le 31 janvier 2018 au plus tard.

« L’arrêté n’a jamais été mis en œuvre, en raison du retard observé dans la mise en place des outils qui permettront la tenue de la comptabilité d’exercice. Lors des travaux de développement du Système d’Information de Gestion des Finances Publiques (SIGFP) conforme aux exigences de la loi organique relative aux lois des finances, il est apparu évident que le plan comptable de l’État en vigueur ne pourrait être appliqué en l’état ; d’où l’initiative de sa relecture. » Ainsi s’exprimait Oumara KARIMOU ASSOUMA Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique à l’ouverture de l’atelier.

Tenant compte des différentes activités à effectuer en vue de basculer en comptabilité d’exercice à partir du 1er janvier 2022, il est apparu nécessaire d’assurer la relecture dudit plan. Cette validation s’inscrit dans les réformes budgétaire et comptable, en référence à la loi organique N°2013-14 du 27 septembre 2013 relative aux lois de finances, initiées par le gouvernement. L’objectif ici est le renforcement et la consécration de la transparence dans la gestion des deniers publics.

C’est la première fois au Bénin que les experts praticiens de la comptabilité de l’État et de la comptabilité des entreprises se retrouvent autour d’un référentiel comptable. Ce qui n’a été possible sans le Projet d’Appui à la Gestion des Investissements Publics et à la Gouvernance (PAGIPG). Les participants à cet atelier ont porté des observations sur un document qui a fait objet de consultations préalables auprès de certaines administrations du Ministère de l’Économie et des Finances puis des structures représentées à ces assises.

Procédant à l’ouverture officielle, Hermann Orou TAKOU, Directeur de cabinet du Ministre d’État en charge de l’Économie et des Finances a fait remarquer que « la relecture du plan comptable de l’État, n’apporte pas de modifications majeures sur le dispositif de l’arrêté N°410 qui reste le même. Cependant, il a fait l’objet d’aménagements concernant notamment des créations, suppressions et modifications de comptes »
Source : Abp





Dans la même rubrique