Conflits entre éleveurs et agriculteurs à Malanville : Tabé Gbian reconcilie les protagonistes

Patrice SOKEGBE 16 juin 2020

Retour à la paix entre éleveurs et agriculteurs de la commune de Malanville. Après plusieurs jours d’affrontements soldés par 9 morts, ces protagonistes sont revenus à de meilleurs sentiments grâce à l’intervention du Président du conseil économique et social, Tabé Gbian qui était hier au village Goungoun dans l’arrondissement de Guéné, Commune de Malanville. Accompagné du préfet de l’Alibori et du Maire de Malanville, il a mis un point d’honneur sur les vertus qui caractérisent une société de paix et de sécurité. Il s’agit notamment du pardon et de la tolérance. Selon lui, le vivre ensemble dans la paix et l’acceptation de l’autre sont des armes dont ces populations ont besoin pour vaincre ensemble la pauvreté, puisque c’est le seul ennemi à tous. “Nous avons obtenu des protagonistes que le calme est revenue”, a-t-il ajouté. Mieux, les representants ont fait des accolades suivant les mesures barrières, ceci pour matérialiser cette réconciliation mettant un terme à la séance. “J’en suis satisfait. Et c’est le lieu de remercier le Chef de l’État, le Président Patrice Talon, pour toutes les diligences effectuées depuis le début de ces conflits intercommunautaires”, a-t-il. Il a également témoigné sa reconnaissance au Préfet Mohamadou Moussa et au Maire Guidami Gado qui n’ont ménagé aucun effort pour ramener éleveurs et agriculteurs à la raison. Par ailleurs, il reste disponible à écouter les protagonistes en cas de preoccupation.





Dans la même rubrique