Construction de la centrale thermique dual fuel de Maria Gléta : Le ministre de l’Energie et le Dg Sbee rassurent de l’évolution des travaux

Adrien TCHOMAKOU 28 septembre 2018

Un an après la signature du contrat de construction de la centrale thermique dual fuel de 120 Mw à Maria Gléta, les lignes bougent. En témoigne les constats faits hier, sur le site, par le Ministre de l’Energie, Jean-Claude Houssou et le Directeur Général de la Société Béninoise d’Energie Electrique (Sbee), Laurent Tossou. « Ce que nous voyons aujourd’hui, nous réconforte que le choix du gouvernement est bon et que les entités qui ont été choisies pour réaliser ce projet sont les bonnes. Nous avons un taux de réalisation de 60%. Le taux de réalisation au niveau des matériels est de 80% et le taux de réalisation financier est de 81%. A cette allure, je dirais que nous sommes plus à l’heure que prévu. Ça permet de répondre à l’un des trois objectifs du Chef de l’Etat, respect du délai, la qualité, et le rejaillissement des retombées au niveau local.

Le Pag avance », a précisé Jean Claude Houssou.
En réalité, le projet vise à combler le déficit d’offre d’énergie et de diversifier les sources d’approvisionnements en vue de garantir une autonomie à l’horizon 2021. « Jusque-là, à plus de 90%, nous dépendons de l’étranger. Le Gouvernement a décidé de changer ce paradigme. La pointe est de 220 Mw. Une installation de ce type de 120 Mw contribuera pour la moitié. C’est historique compte tenu de sa puissance et du caractère récent des technologies utilisées », a précisé Jean-Claude Houssou.

Les populations bientôt soulagées
Des dispositions sont annoncées en ce qui concerne le transport et l’acheminement de l’énergie produite vers les populations. Il s’agit entre autres de la construction, de l’extension et de la modernisation du réseau de distribution. « Ce projet va permettre de faire les extensions. Une fois que ce projet sera à terme. Il sera construit des lignes prioritaires pour desservir les populations », a expliqué Laurent Tossou, Directeur Général de la Sbee.
Le projet présente de nombreux autres atouts sociocommunautaires. Il s’agit de la construction de 24 salles de classe, de la clôture et d’une infirmerie au profit du collège de Houèto. Après avoir salué la promptitude du Gouvernement, le Préfet de l’Atlantique, Jean Claude Codjia a appelé les populations à la patience. « Nous aurons une localité bien éclairée, des rues pavées, des salles de classe. Plus de 1000 Béninois travaillent sur ce chantier. Le Gouvernement Talon travaille », a-t-il déclaré. Cette visite de chantier a donc permis de s’assurer de la qualité du travail et ce que le délai sera respecté pour le bonheur des populations.





Dans la même rubrique