Construction et équipement d’un orphelinat de 200 places à Glazoué : Edmond Agoua et l’association « Alamarelle » au chevet des enfants déshérités

Moïse DOSSOUMOU 18 octobre 2018

Un orphelinat flambant neuf de 200 places, entièrement meublé et équipé, c’est le geste à mettre à l’actif de l’honorable Edmond Agoua et des membres de l’association française dénommée « Alamarelle ». Démarrés depuis plusieurs mois, les travaux ont connu leur achèvement et sans plus tarder, le local a été inauguré. Lundi dernier à Aklamkpa, dans la commune de Glazoué, l’effervescence était à son comble.
Après les mots de bienvenue de Atadé Tossou, chef d’arrondissement de Aklamkpa et David Kwassi, deuxième adjoint au maire de Glazoué, Jean de Vigni, secrétaire général de la préfecture des Collines, représentant le préfet a exprimé sa joie de voir cette commune bénéficier d’une telle infrastructure. Zacharie Adegnandjou, directeur départemental des affaires sociales et de la microfinance et Benoît Nougbologni, directeur départemental des enseignements maternel et primaire, intervenant au nom de leurs ministres respectifs, ont remercié les initiateurs de ce projet qui vient combler un grand vide en termes d’assistance sociale dans la commune. En effet, l’orphelinat « Alamarelle » est la première infrastructure du genre à Glazoué. « Sa vocation est de recueillir des enfants en situation difficile, notamment des orphelins dépourvus de soutien, pour leur apporter les conditions minimales en vue de leur épanouissement », dira Bruno Champalou, président de l’association Alamarelle de France.
Parrain de l’événement, l’honorable Edmond Agoua, va réitérer son engagement à œuvrer autant que possible pour le recul des frontières de la pauvreté. L’enfant étant précieux et sacré, il a demandé aux personnes de bonne volonté d’agir au profit des plus vulnérables. Représentée à cette cérémonie, la ministre des affaires sociales a fait don de plusieurs jouets aux premiers pensionnaires de ce centre. Cerise sur le gâteau, des parents de triplés de la localité ont bénéficié à l’occasion de la sollicitude du député quant aux besoins de ces nouveau-nés. Par cette énième action sociale, le député de la 10ème circonscription électorale fait davantage preuve de son attachement à sa localité. Les œuvres sociales à son actif témoignent de son sens d’amour et de générosité à l’endroit des personnes marginalisées.





Dans la même rubrique