Convocation solennelle - Acte 2 : Cap sur le réveil spirituel et économique de l'Église au Bénin

Fulbert ADJIMEHOSSOU 16 août 2019

« Eglise, lève-toi et dissipe les ténèbres ». C’est autour de ce thème que s’est déroulée ce jeudi 15 août au Palais des sports de Cotonou la journée de prières des Eglises évangéliques du Bénin pour le réveil spirituel et économique. La journée d’hier était le 2ème acte de ce qu’il est convenu d’appeler la Convocation solennelle. Pasteurs et fidèles sont engagés pour la renaissance.

Durant toute la journée, le millier de fidèles évangéliques réunis autour de leurs pasteurs et prophètes ont engagé le combat pour le réveil spirituel et économique de l’Eglise et de la Nation. Pour eux, il est temps que le corps de Christ s’éveille, se relève de son déclin afin de jouer son rôle : dissiper les ténèbres.
En effet, à en croire les organisateurs, Dieu convoque son peuple en vue de reprendre à l’ennemi ce qu’il s’est approprié. Chaque orateur, à sa façon, a montré que le Bénin est un pays béni que Dieu veut utiliser pour faire rayonner l’Afrique. La Bible dit que l’église est la lumière du monde. L’enjeu est donc qu’elle brille suffisamment pour dissiper les ténèbres et rétablir le règne de Dieu dans ce pays. Le premier orateur, le Bishop Ahounou Josué, a rappelé le mal dont souffre l’église : la division. La division a pour conséquence la dévastation, l’écroulement et la disparition. Il s’est servi d’une carte du Bénin pour rebâtir l’autel de Dieu dans les 12 départements.
Le Révérend Ernest Ouéounou a dit que 3 choses permettront à l’église d’atteindre le réveil : l’Amour, l’unité et la foi en un seul Dieu : l’Éternel des armées.
Le prophète Emmanuel Adankon a, une fois de plus, mis le doigt sur les plaies de l’église : l’hypocrisie, la désunion mais surtout la malédiction. C’est la malédiction qui a permis aux ténèbres de régner.
Le Pasteur Valéry Ango, quant à lui, est parti du contexte de la décapitation de Jean-Baptiste pour appeler à l’unité de l’Eglise. « Ce sont les œuvres des ténèbres qui ont poussé Hérode à agir de la sorte sous le contrôle d’Hérodias. Si le peuple de Dieu peut aujourd’hui comprendre ces réalités spirituelles et se lever comme un seul homme, les ténèbres vont disparaître. La lumière de Dieu va apparaître et la Nation va connaître le bonheur. Le Seigneur va multiplier le peu que nous apportons devant lui afin que le peuple puisse vivre dans la quiétude, la paix et le bonheur. Pour que Dieu puisse être glorifié dans notre Nation », a-t-il martelé.
Et parlant de pain et de bien-être, les autres orateurs ont beaucoup prié pour la prospérité et l’essor économique de la Nation. L’Apôtre Augustin Tongsi y a d’ailleurs consacré sa prédication intitulée ‘’le réveil économique’’. Appel vibrant à la jeunesse.
Le Docteur Patrick-David Chaou dans le thème ‘’La jeunesse dans le réveil" a montré l’importance de la nouvelle génération dans ce combat.
« La jeunesse doit jouer sa partition dans cette ère. Dieu a choisi Bethsaleel pour nous le prouver. Il l’a rempli de son Esprit. Si on enlève l’Esprit- Saint de tout ce que nous formons, nous ne sommes plus rien. La jeunesse doit aller à l’école de l’Esprit », a-t-il déclaré. L’apôtre Rocher Dossou a enseigné sur l’adoration et l’intercession. « Connaissons-nous vraiment Dieu ? » a-t-il interrogé.
Le prophète Ithiel Dossou et les chantres ont fait vivre aux participants un moment de louanges et d’adoration en musique avant de poser des actes prophétiques. Il a invité la jeune génération à se lever pour chercher la face de Dieu car c’est elle qui accomplira la vision des pères : le réveil. A la fin, chaque orateur a proclamé des paroles de bénédiction sur le peuple et la nation. La journée de prières d’hier est la suite d’une série d’évènements. Déjà le 05 juillet dernier, le 1er acte avait été posé dans la même salle. Ensuite le vendredi 9 août, il y a eu des veillées de prières dans des zones choisies à cet effet. Le feu ainsi allumé va embraser tous les départements du Bénin pour que le règne de Dieu soit rétabli dans les vies.





Dans la même rubrique