Coronavirus et respect des gestes barrières : Des ministres font le point avec les responsables religieux

La rédaction 19 juin 2020

9 décès en juin. Le bilan du coronavirus au Bénin s’est considérablement alourdi notamment en ce qui concerne le nombre de mort. Cette hausse de décès coïncide avec le début de l’allégement des mesures contre la propagation de la covid-19 notamment avec la levée des limitations dont l’ouverture des lieux de culte, des bars, buvettes et la reprise du transport urbain en commun.
Dans l’objectif de faire le point du suivi et de la mise en œuvre des mesures officielles anti-covid-19 et le potentiel impact de l’ouverture des lieux de culte dans cette hausse des décès dus à la covid-19, les ministres de la santé Benjamin Hounkpatin, de l’intérieur et de la sécurité publique Sacca Lafia, de l’eau Samou Adambi et le Secrétaire général de la présidence Pascal Koupaki ont rencontré les responsables religieux. Le ministre de la santé a profité de l’occasion pour clarifier la situation. « Ces cas ont été localisés essentiellement au niveau de l’ancien cordon sanitaire. Le département du Littoral a pratiquement la moitié de ces cas. Ainsi, les départements du Littoral, de l’Ouémé et de l’Atlantique regroupent plus de 75% des cas que nous avons dans le pays. Les cas graves et les décès sont en rapport avec la présence de maladies préexistantes ou des cas de sujets âgés », a déclaré le ministre de la santé.
A propos d’une éventuelle fermeture de ces espaces, le Secrétaire général de la Présidence, Pascal Irénée Koupaki, a fait savoir, ce jeudi, que le gouvernement avisera, après un contrôle de suivi. Plus précisément, il annonce une mission de contrôle de l’effectivité du respect des gestes barrières dans les églises, mosquées et autres lieux de culte. « Nous allons déployer dans le week-end, beaucoup d’éléments qui reviendront certainement le lundi nous dire, image à l’appui, comment le week-end s’est passé dans les différentes communautés religieuses. Après ça, le gouvernement avisera », a déclaré Pascal Irénée Koupaki. Il exhorte par contre les populations au respect strict des mesures barrières. « Nous devons nous mobiliser pour respecter les gestes barrières, qui sont prévus et nous devons observer la prudence pour éviter à notre peuple d’avoir à gérer des choses difficiles face à cette crise », a conclu le Secrétaire Général de la Présidence.
Jephté HOUNNAGNI (Coll.)





Dans la même rubrique