Coronavirus et respect des gestes barrières : Des ministres font le point avec les conducteurs de bus

La rédaction 3 juillet 2020

Le bilan de la pandémie du coronavirus au Bénin s’est considérablement alourdi notamment en ce qui concerne le nombre de mort. Cette hausse de décès coïncide avec le début de l’allégement des mesures contre la propagation de la covid-19 notamment avec la levée des limitations dont l’ouverture des lieux de culte, des bars, buvettes et la reprise du transport urbain en commun.
Dans l’objectif de faire le point du suivi et de la mise en œuvre des mesures officielles anti-covid-19 et le potentiel impact de la reprise du transport urbain en commun dans cette hausse des décès dus à la covid-19, quatre ministres du gouvernement à savoir les ministres de la santé Benjamin Hounkpatin, de l’intérieur et de la sécurité publique Sacca Lafia, des infrastructures et des transports, Hervé Hèhomey et le Secrétaire général de la présidence Pascal Koupaki ont rencontré ce jeudi 2 juillet 2020 au Ministère de la santé, les représentants des conducteurs de bus au Bénin. En effet, après l’allégement des mesures barrières et la reprise des activités dans le pays, le gouvernement est entré dans une démarche de sensibilisation massive. Ainsi, des délégations ministérielles ont rencontré respectivement les responsables religieux, les chefs d’établissement secondaires et les Directeurs départementaux des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle puis les femmes des marchés.
Cette réunion a permis aux participants de discuter largement sur les dispositions prises aussi bien sur les parcs que dans les bus afin de réduire la propagation du Coronavirus dans le pays. Selon le ministre de la santé, cette augmentation du nombre de cas est sûrement liée à la baisse de la température qui est en rapport avec la saison des pluies qui vient de commencer. Cela signifie qu’il semble que la fraîcheur y contribue pour quelque chose. Il a, par la suite, rappelé l’importance des mesures barrières et insisté sur le port obligatoire et permanent des masques. « Nous devons nous mobiliser pour respecter les gestes barrières, qui sont prévus et nous devons observer la prudence pour éviter à notre peuple d’avoir à gérer des choses difficiles face à cette crise », avait conclu le Secrétaire Général de la Présidence lors de la rencontre avec les responsables religieux.
Jephté HOUNNAGNI (Coll.)





Dans la même rubrique