Cotonou ville propre : La Sgds-Gn et Ikeass assainissent les 9è et 10è arrondissements

La rédaction 29 mars 2021

Pierre Dossa, superviseur à la Sgds-Gn soutenu par le deuxième adjoint au maire de Cotonou Gatien Adjagboni et les chefs des 9è et 10è arrondissements de Cotonou ont organisé le samedi dernier, une séance de salubrité et de sensibilisation.

Pancarte de sensibilisation en mains, des prospectus sur les gestes à faire et à éviter pour maintenir son cadre de vie sain, balayage de rue, piquetage... Tous les moyens étaient mis en branle, pour à la fois nettoyer, sensibiliser et communiquer pour un changement de comportement. Derrière l’équipe de la Sgds, des engins de ramassage des ordures et un personnel rompu à la tâche. De Sètovi dans le 10è arrondissement de Cotonou à Zogbohouè dans le 9è en passant par les rues 10.224 et 9.002, aucun objet pouvant rendre insalubres ces quartiers n’a pu résister aux coups de balais des agents de la Sgds-Gn.. A chaque étape, Gatien Adjaboni, Pierre Dossa, le représentant de Ikeass Sarl Issifou Gounnou, les chefs desdits arrondissements Augustin Houessinon et Christian Gnidokponou marquent un arrêt, pour sensibiliser, éduquer et communiquer sur les bons gestes à adopter pour maintenir propre son cadre de vie. Pendant 3 heures d’horloge, les quartiers sillonnés ont été débarrassés de leurs déchets.
A travers cette activité, les organisateurs entendent « montrer que, en plus de leurs différentes tâches quotidiennes, le personnel de la Sgds-Gn et les autorités participent aux activités entrant dans le cadre du maintien de notre environnement sain », a justifié Pierre Dossa, superviseur à la Sgds-Gn. Il s’agit donc, ajoute-t-il, d’« apprendre les valeurs intrinsèques de l’assainissement aux ménages, inciter ces ménages à entretenir leur cadre de vie et développer le sens de l’entretien du cadre de vie dans les 9è et 10è arrondissements, de mettre en place l’assainissement technique et pratique pour amener les ménages à bien entretenir leur milieu et enfin distribuer les prospectus de sensibilisation au ménage pour les amener à prendre conscience ».

La Sgds-Gn et la marie de Cotonou : même objectif
Cette activité organisée par la Sgds-Ng, entre dans la droite ligne des objectifs de la mairie de Cotonou pour ces différents arrondissements sur le plan de l’assainissement du cadre de vie. C’est d’ailleurs les principales raisons de la présence du deuxième adjoint au maire de Cotonou et des chefs des arrondissements 9 et 10. « Notre présence c’est pour marquer notre adhésion totale à la sensibilisation qui est en train de se faire », a déclaré Gatien Adjagboni. En effet, le gouvernement au niveau central a initié plusieurs programmes concernant l’assainissement de l’environnement. Pour lui, « si nous faisons tous ces efforts sans la sensibilisation, cela n’emmènerait pas grand-chose ». C’est pourquoi « nous sommes aux côtés des équipes pour passer de rue en rue et de maison en maison, pour sensibiliser les populations à la gestion des ordures et non seulement nous les sensibilisons à la gestion des ordures. Nous profitons aussi de cette opération pour les écouter sur leurs doléances. Nous saisissons également l’opportunité pour leur communiquer les jours de passage des équipes de la Sgds », a-t-il expliqué. Pour lui, cette « sensibilisation-communication » est une opération importante à pérenniser dans tous les quartiers de Cotonou progressivement. Car, « plus il y aura la sensibilisation, plus les populations vont comprendre ce qui est en train d’être fait à leur profit, plus le mécanisme va durer », a martelé Gatien Adjagboni.
Richard AKOTCHAYE





Dans la même rubrique