Covid-19 en milieu scolaire : « Volontaire santé junior » pour faire front contre le virus

La rédaction 22 juin 2020

Tous contre la covid-19. Plus que jamais, Amnesty international Bénin à travers l’initiative « Volontaire santé junior » s’engage dans la lutte contre la propagation du coronavirus au Bénin notamment en milieu scolaire.
Dans un élan d’actions participatives et inclusives, Amnesty international Bénin avec l’appui de plusieurs partenaires dont l’Association des blogueurs du Bénin, l’Ambassade de France, le Collectif 229 contre le Corona, a mis en place des clubs scolaires dénommés “Volontaires santé junior” dans 40 établissements scolaires. Cette action, selon les responsables d’Amnesty vise à contribuer aux mesures de riposte à l’épidémie par l’éducation, la sensibilisation, la prise de conscience et la capacité d’autoprotection des élèves et des communautés vis-à-vis du virus.
Pour renforcer les capacités de ces clubs, l’équipe d’Amnesty international a fait don de matériels de protection aux élèves du Lycée Béhanzin de Porto-Novo. Il s’agit de trois (03) dispositifs de lavage de mains, 42 bouteilles de savon liquide, un mégaphone et un téléphone portable pour les formations et séances de sensibilisation. En plus de ces matériels, des tee-shirts et casquettes ont été également offerts. Toujours dans le cadre de cette initiative, les élèves du Ceg 3 Comè et du Ceg Akodéha avaient bénéficié du même don le 26 mai 2020 dernier en présence des représentants de l’Ambassade de France au Bénin et de Wallonie-Bruxelles. Il a été également organisé à l’endroit des clubs scolaires “Volontaire santé junior”, des formations à distance afin de les sensibiliser eux même et de leur donner la capacité de pouvoir à leur tour sensibiliser et de faire respecter les mesures barrières dans leur établissements respectifs et dans leur communauté.
En précisant que les enfants ont un rôle crucial à jouer dans la lutte contre la pandémie, Fidèle Kikan, Directeur d’Amnesty international Bénin affirme qu’il importe que les mesures barrières soient respectées dans les communautés ainsi qu’en milieu scolaire afin que tous soient à l’abri de la menace.
Jephté HOUNNAGNI (Coll.)





Dans la même rubrique