Criet : 5 ans de prison ferme requis contre Raymond Adjadi

Karim O. ANONRIN 12 avril 2022

L’un des dossiers inscrits au rôle de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) ce lundi 11 avril 2022 est une affaire d’accès frauduleux au système informatique de la Poste du Bénin et retrait frauduleux de fonds d’épargnants à hauteur d’environ 100 millions Fcfa. Dans cette affaire, le principal accusé a pour nom, Raymond Adjadji. Selon l’Avocat de la Poste du Bénin, l’accusé a pu convaincre 10 personnes de créer des comptes en leur disant que cela pourrait leur rapporter des intérêts. Ainsi, chacun des épargnants a crédité son compte d’un montant qui varie entre 5000fcfa à 10.000fcfa. Avec le temps, lesdits comptes d’épargne sont passés de 5.000fcfa et 10.000fcfa à 1.000.000fcfa voire 5.000.000fcfa selon le compte sans aucune possibilité pour les épargnants d’effectuer des opérations de retrait. Par contre, l’accusé Raymond Adjadi lui réussit à retirer de l’argent de ces comptes. A la fin des débats hier à la CRIET, le ministère public a requis 5 ans de prison ferme et le remboursement des 100.000fcfa détournés contre l’accusé et la relaxe des 10 épargnants qu’il a impliqués.





Dans la même rubrique