CRIET : un homme retrouve la liberté au bénéfice de doute

13 avril 2022

L’un des dossiers vidés ce mardi 12 avril 2022 par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) concerne un homme nommé Jean A. qui a été relaxé au bénéfice du doute alors qu’à l’audience du 22 mars dernier, le ministère public avait requis contre lui, 2 ans de prison ferme et 500.000 Fcfa d’amende pour trafic de stupéfiants et précisément du cannabis. Rappelons que selon les faits relatés à la barre ce même 22 mars 2022, le jour de son arrestation, l’accusé avait quitté Tohouè dans la Commune de Sèmè-Podji pour se rendre au PK10 sur l’axe Porto Novo - Cotonou. Arrivé à Djrèrègbé et ne portant pas de cache-nez, il fut interpellé par la police et suite à un contrôle de routine, il a été découvert sur lui un sachet contenant le cannabis en question. Ce jour-là à la barre, pour se justifier, l’accusé a dit avoir ramassé le sachet fortuitement par terre, un sachet qu’il aurait même disputé avec un autre usager de la route qu’il a empruntée.





Dans la même rubrique