De la drogue camouflée dans du gâteau : La trafiquante condamnée à cinq ans de prison

Bergedor HADJIHOU 16 juillet 2020

Les gâteaux aux cannabis. Une femme qui vendait des friands et bonbons faits à base de stupéfiants aux élèves de plusieurs établissements de la ville de Cotonou a écopé de cinq ans de prison dont deux fermes devant le tribunal de première instance de première classe de Cotonou ce mercredi. Par ailleurs, elle doit verser deux millions de francs CFA d’amende et un franc symbolique à titre de dommages et intérêts. En effet, des élèves testés positifs à la drogue après consommation ont éveillé en février 2020, les soupçons chez les parents et les autorités en l’occurrence le ministre de l’enseignement supérieur et celui de la santé. Ces derniers appuyés par le procureur de la République ont mis en garde les chefs d’établissement concernés en rappelant à chaque acteur son rôle dans la surveillance de l’éducation des apprenants. L’affaire a pu aboutir grâce aux enquêtes de la police et de l’office central de répression du trafic illicite des drogues et des précurseurs (OCERTID) qui ont permis de tirer les choses au clair.





Dans la même rubrique