Décentralisation au Bénin : L’Ancb et l’Aimf pour le développement des collectivités locales

La rédaction 2 février 2018

Dans sa mission de contribuer au renforcement de la décentralisation au Bénin, l’Association nationale des communes du Bénin (Ancb) a organisé dans la matinée d’hier à Bénin royal hôtel, avec l’appui technique et financier de l’Association internationale des maires du Bénin ainsi que l’Union Européenne une rencontre thématique d’échange. « Développement des territoires et complémentarités », tel est le thème central sur lequel ont porté les travaux. Pour Luc Atrokpo, président de l’Ancb, il faut conjuguer les complémentarités des différentes associations pour le développement harmonieux des collectivités territoriales. « La vitalité économique et l’attractivité sont un sujet récurrent pour les collectivités territoriales. Dès lors, il faut activer les leviers de la synergie pour apporter une bonne réponse à cette problématique », a-t-il déclaré. A l’en croire, l’Ancb s’est attelée à développer trois réseaux pour mieux porter les préoccupations communales dans les textes de lois d’une part et auprès de l’opinion publique d’autre part. Il s’agit du réseau des parlementaires, celui des journalistes et celui des experts en décentralisation. Il a été question au cours de cette rencontre de présenter les partenaires stratégiques que l’Ancb a mis en place au profit de la décentralisation. Pour Pierre Baillet, Secrétaire permanent de l’Aimf, l’évolution de la décentralisation au Bénin impose un renforcement des capacités qui favorise la promotion de la conscience citoyenne, des équipes fortes pour permettre un cadre de concertation fort.
Il faut rappeler qu’en procédant au lancement officiel de cette rencontre, le Ministre de la décentralisation Barnabé Dassigli a mis un accent particulier sur les actions du gouvernement visant à améliorer la gouvernance dans les communes.
Mickaël VOGBE (Coll.)





Dans la même rubrique