Décès du magistrat Robert Dadaglo : réaction de l'UNAMAB

6 juin 2020

Depuis hier vendredi 5 juin 2020, Marc Robert Dadaglo, président de l’ Union Nationale des Magistrats du Bénin (UNAMAB) n’est plus. Il a tiré sa révérence dès suite d’une longue maladie. Ce décès plonge ainsi le corps de la magistrature dans la douleur et l’amertume. Pour exprimer ce désarroi, le bureau exécutif de l’UNAMAB a sorti un communiqué ce matin.

COMMUNIQUÉ DU BUREAU EXÉCUTIF DE L’UNION NATIONALE DES MAGISTRATS DU BÉNIN
Le Bureau Exécutif de l’Union Nationale des Magistrats du Bénin (BE/UNAMAB) a le regret d’annoncer le décès de son premier responsable, le Président Marc Robert DADAGLO, survenu ce vendredi 05 juin 2020, des suites d’une longue et éprouvante maladie.

Outre le vide, le désarroi et l’amertume éprouvés par les proches en pareilles circonstances, la disparition du Président en exercice du BE/UNAMAB plonge le corps de la magistrature tout entier dans un profond chagrin doublé d’une douloureuse angoisse. Elle est une interpellation, par delà les clichés, sur la condition réelle du magistrat béninois et les garanties sociales attachées à l’exercice de son office.

Le BE/UNAMAB s’incline devant la mémoire de l’illustre disparu, homme de foi et de serment, resté préoccupé jusqu’à son dernier souffle, par la défense des intérêts collectifs des magistrats et la préservation de l’indépendance de la justice.

En ces instants de grande douleur, le BE/UNAMAB présente ses vives condoléances à la famille du défunt, à la magistrature béninoise ainsi qu’à la nation toute entière et invite à recommander l’âme de l’illustre disparu à la mansuétude du Seigneur.

Cotonou, le 06 juin 2020
P/le Bureau Exécutif
Le Vice-président
IBRAHIM Izou-dine





Dans la même rubrique