Déficit de personnels dans le secteur de l’éducation : Besoin de 21.729 enseignants pour la rentrée 2019-2020

Arnaud DOUMANHOUN 2 août 2019

Redorer le blason. « Pour l’année académique 2019-2020, les besoins s’élèvent à 7397 enseignants pour le primaire et à 14.332 pour le secondaire général ». Tel est le besoin établi par le conseil des ministres au terme de sa séance du mercredi 31 août 2019. A en croire le compte rendu du ministre Oswald Homeky, les différents diagnostics réalisés sur le système éducatif béninois ont mis en exergue des préoccupations majeures au nombre desquelles, un déficit qualitatif et quantitatif du personnel enseignant.
Il explique aussi que c’est dans le but de résorber ce déficit que le gouvernement avait organisé un test d’aptitude le 11 mai 2019, au niveau du secondaire général, afin de constituer une base de données des aspirants au métier d’enseignant dans les matières telles que mathématiques, physique, chimie et technologie ; français, philosophie, éducation physique et sportive.
« Mais l’effectif des postulants pré qualifiés reste en deçà des besoins, d’où l’exigence d’un nouveau test. A cet effet, près de 50.000 nouveaux candidats ont été déjà enregistrés et les inscriptions se poursuivent en vue d’une évaluation des compétences prévue pour le 14 août 2019 », a précisé Oswald Homeky.
C’est dire qu’après l’évaluation du 14 août prochain, le gouvernement pourrait combler le déficit du moins pour le compte de l’année académique 2019-2020.





Dans la même rubrique