Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Dégel de la crise sociale : La Cspib suspend la grève et appelle à la reprise des classes

On tend progressivement vers le dégel de la fronde sociale qui secoue les secteurs de la santé, de la justice et de l’éducation depuis janvier 2018. Après les intersyndicales des enseignements maternel, primaire et supérieur, la Centrale des syndicats du privé et de l’informel du Bénin (Cspib) indique la voie idéale aux confédérations et centrales syndicales. Dans une déclaration de presse hier au Chant d’oiseau de Cotonou, la Cspib par la voix de son secrétaire général, Christophe Dovonon annonce la suspension de sa motion de grève et invite par la même occasion les enseignants affiliés à reprendre les cours dès le mardi 03 avril 2018.

Déclaration
Le Bureau exécutif de la Centrale des syndicats du privé et de l’informel du Bénin (Cspib) s’est réuni ce jour, mercredi 28 mars 2018, pour échanger sur la situation sociale du pays et le silence des partenaires sociaux après leur dernière rencontre de négociation avec le Gouvernement, et le résultat fictif, voire peu élogieux auquel ils sont parvenus, tout ceci à cause des échecs, les obligeant à sortir dos à dos.
Au regard des multiples démarches du clergé, des têtes couronnées et de l’engagement personnel du Président du Conseil économique et social et surtout de l’acte de dégel du pouvoir en payant l’intégralité des salaires du mois de mars, le Bureau exécutif de la Cspib autorise son Secrétaire Général, le camarade Christophe Dovonon à lever la motion de grève déclenchée depuis le 10 janvier 2018, comme l’ont souhaité la majorité des enseignants affiliés à la Cspib.
En retour, nous demandons au Gouvernement et à son chef, le Président Patrice Guillaume Athanase Talon d’autoriser le Président de la Commission de négociation à convoquer ladite commission pour vider les derniers points inscrits à l’ordre du jour. Ce qui aidera tout un chacun à sortir du bourbier dans lequel nous nous sommes empêtrés. J’invite les enseignants affiliés à la Cspib à reprendre le chemin des classes dès le mardi 03 avril 2018 pour le bonheur de nos enfants.

29-03-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle est en passe de mériter ce qualificatif. Baptisée pompeusement sous le vocable de « Venise de l’Afrique », la cité lacustre de Ganvié est restée (...) Lire  

Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Drame, larmes et après ?
18-02-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2880

Papa pour la première fois : Merveilleuse histoire de vie après (...)
19-02-2019, La rédaction
L’une des meilleures expériences que peut faire un homme sur terre, est de devenir père. Une responsabilité pas des (...)  

Moutawakil Boukari Malick au sujet du site d’accueil des pèlerins : (...)
19-02-2019, La rédaction
Le Gouvernement met les bouchées doubles pour offrir de meilleures conditions aux pèlerins au Hadj. Le conseil des (...)  

Comè / Lutte contre la criminalité faunique : 2 présumés trafiquants (...)
18-02-2019, La rédaction
Le gouvernement du Bénin fait de la lutte contre la criminalité faunique son cheval de bataille pour la protection (...)  

Naufrage d’une barque sur le fleuve Niger : L’Anpc vole au secours (...)
18-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Du soutien, les rescapés du naufrage survenu, il y a quelques jours, sur le fleuve Niger à Karimama en ont reçu de la (...)