Développement : Des jeunes du département du Couffo en formation sur les principes de la bonne gouvernance

12 février 2021

Le maire d’Aplahoué Maxime Allossogbé a présidé ce jeudi à Aplahoué la cérémonie d’ouverture de la formation des jeunes du Couffo sur les principes de bonne gouvernance, en présence de la vice-ambassadrice des Etats Unis d’Amérique près le Bénin, Karen Gustafson de Andrade.
Cette initiative des Etats Unis d’Amérique près le Bénin en partenariat avec le Réseau des Femmes Leaders pour le Développement (Rfld), à travers le programme dénommé "Les ateliers de la démocratie" (Ademo II), vise à éduquer, encourager et renforcer la capacité des jeunes à participer, de façon active aux prises de décisions pour une bonne démocratie.
Remerciant les organisateurs d’avoir choisi la commune d’Aplahoué pour abriter au plan départemental la formation, le maire d’Aplahoué Maxime Allossogbé a indiqué que le présent atelier aussi important qu’il soit, induira des changements positifs de comportements à tous les niveaux de la chaîne démocratique au Bénin.
A cet effet, il a invité les participants au sens de responsabilité pour tirer meilleur profit des débats et communications qui seront menés pour un mieux-être à la question de la gouvernance locale dans le Couffo.
Selon Karen Gustafson de Andrade, le but fondamental de l’initiative est de partager avec les jeunes béninois les expériences des Etats Unis d’Amérique en matière de la démocratie. Elle a rappelé que la tolérance, l’inclusion et la discussion sont les valeurs fondamentales qui font fonctionner la démocratie.
"Pour participer à la démocratie, il faut connaître ses règles et principes. La démocratie n’est pas un jeu auquel il faut jouer pendant cinq ans", a fait savoir Mme Gustafson de Andrade, précisant que la formation permettra aux jeunes de bien connaître les droits et lois inscrits dans la constitution béninoise, afin de participer à la gouvernance de manière pacifique.
A la représentante de la présidente du Rfld Véronique Migan de souligner que le programme s’inscrit dans l’optique d’améliorer la compréhension de la participation démocratique, de l’engagement civique, de la communication non violente et du plaidoyer social pour l’inclusion au Bénin.
Durant trois jours, plusieurs communications ont été prévues. Il s’agit entre autres de la constitution et l’interaction du citoyen avec la constitution, du fonctionnement du pouvoir judiciaire et l’interaction du citoyen avec les cours et les tribunaux, de la communication non violente.





Dans la même rubrique