Diocèse de Djougou : « Je voudrais me faire l’esclave de tous… »

6 mars 2022

Les premiers mots de Mgr Bernard de Clairvaux Toha Wontacien
Nommé évêque le 10 février dernier par le pape François, Mgr Bernard de Clairvaux Toha Wontacien est sorti de sa réserve. L’ex supérieur provincial des Oblats de Saint François de Sales, s’est adressé, depuis Rome où il se trouve, au moyen d’un court message, à l’église famille de Djougou dont il est désormais le Pasteur. Son apostolat fondé sur l’humilité est ainsi dévoilé. « Je voudrais me faire l’esclave de tous pour en gagner le plus grand nombre ».

Message du nouveau pasteur de Djougou
« Depuis Rome, symbole d’unité de l’Eglise universelle, où je suis arrivé en la fête de la Chaire de Saint Pierre, je prie pour la famille diocésaine de Djougou dans toutes ses facettes. Et je confie au Seigneur infiniment bon et miséricordieux tout ce que nous aurons à vivre les années à venir, grâce à son secours, pour sa gloire et pour notre bonheur.
Comme Saint Paul Apôtre, je voudrais me faire l’esclave de tous pour en gagner le plus grand nombre. Dans 1Co 9, 22, il dit : « Je me suis fait tout à tous pour en sauver quelques-uns ». Ce sera là mon apostolat. Je prie pour tout le monde.
Priez aussi pour moi. Et demandez qu’on prie pour moi ».
Rome, 23 février 2022





Dans la même rubrique